Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Le Hezbollah appelle à une « journée de colère » suite à l’explosion à l’hôpital à Gaza

Les corps des Palestiniens tués par une explosion à l'hôpital Ahli Arab sont rassemblés dans la cour de l'hôpital al-Shifa, dans la ville de Gaza, au centre de la bande de Gaza, le 17 octobre 2023. Israël a affirmé que l'explosion avait été causée par un tir de roquette raté par des terroristes palestiniens, réfutant les affirmations du Hamas selon lesquelles il s'agirait d'une attaque aérienne israélienne (Crédit : Abed Khaled/AP)
Les corps des Palestiniens tués par une explosion à l'hôpital Ahli Arab sont rassemblés dans la cour de l'hôpital al-Shifa, dans la ville de Gaza, au centre de la bande de Gaza, le 17 octobre 2023. Israël a affirmé que l'explosion avait été causée par un tir de roquette raté par des terroristes palestiniens, réfutant les affirmations du Hamas selon lesquelles il s'agirait d'une attaque aérienne israélienne (Crédit : Abed Khaled/AP)

Le groupe terroriste libanais du Hezbollah, soutenu par l’Iran, appelle à une « journée de colère » pour condamner l’explosion dans un hôpital de la bande de Gaza, accusant Israël de ce qu’il a appellé un « massacre ».

« Que demain, mercredi, soit un jour de rage contre l’ennemi », a indiqué le Hezbollah, qualifiant cette frappe de « massacre » et de « crime brutal ».

L’armée israélienne affirme qu’un tir de roquette raté par le Jihad islamique a provoqué l’explosion à l’hôpital de Gaza, dans laquelle des centaines de personnes auraient été tuées. Le Hamas et la plupart des pays arabes ont blâmé Israël.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.