Le porte-parole de la police s’exprime après les émeutes à Lod et Jérusalem
Rechercher

Le porte-parole de la police s’exprime après les émeutes à Lod et Jérusalem

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le porte-parole de la police Micky Rosenfeld à Ashkelon, le 12 mai 2021 (Autorisation)
Le porte-parole de la police Micky Rosenfeld à Ashkelon, le 12 mai 2021 (Autorisation)

Le porte-parole de la police a défendu l’utilisation par les forces de l’ordre de tirs réels lors des émeutes de Lod ainsi que les méthodes anti-émeutes déployées à Jérusalem-Est.

« C’est la première fois que nous voyons des résidents locaux utiliser des armes, ouvrir le feu, et la réponse de nos unités a été d’utiliser également des tirs réels afin d’éviter que quelqu’un soit tué », a déclaré le porte-parole de la police Mickey Rosenfeld.

Faisant référence aux politiques et à la préparation de la police pour les troubles à Jérusalem, Rosenfeld déclare que « la police était préparée et mobilisée à Jérusalem afin d’empêcher les troubles, mais malheureusement des résidents arabes israéliens locaux ont été impliqués. La police a réagi en utilisant uniquement des armes non létales sur place. »

L’état d’urgence a été déclaré à Lod après d’intenses émeutes arabes au cours desquelles trois synagogues et de nombreux magasins, ainsi que des dizaines de voitures, ont été incendiés.

Des émeutes ont également éclaté dans un certain nombre d’autres endroits du pays. La situation a été exacerbée par des nationalistes juifs de droite qui ont organisé des manifestations au milieu de l’agitation. Un homme a été tué par balle à Lod lundi soir par un résident juif de la ville qui a déclaré qu’il s’agissait d’un acte de légitime défense.

Rosenfeld s’est exprimé lors d’une visite sur les lieux à Ashkelon où une roquette tirée depuis Gaza a touché un bâtiment, tuant une auxiliaire de vie et blessant gravement la femme âgée dont elle s’occupait.

C’est vous qui le dites...