Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

Les Gardiens de la révolution iraniens retirent leurs officiers de Syrie après les frappes israéliennes

Le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) de l’Iran a réduit le déploiement de ses officiers supérieurs en Syrie en raison d’une série de frappes israéliennes meurtrières et s’appuiera davantage sur les milices chiites alliées pour préserver son emprise dans le pays, ont déclaré à Reuters cinq sources au fait de la question.

Le CGRI a connu l’une de ses périodes les plus difficiles en Syrie depuis son arrivée il y a dix ans pour aider le président Bashar Assad dans la guerre syrienne. Depuis décembre, les frappes israéliennes ont tué plus d’une demi-douzaine de ses membres, dont l’un des principaux généraux du CGRI chargés du renseignement.

Alors que les partisans de la ligne dure à Téhéran réclament des représailles, la décision de l’Iran de retirer des officiers supérieurs est motivée en partie par son aversion à être aspiré directement dans un conflit qui fait rage au Moyen-Orient, selon trois des sources.

Bien que les sources affirment que l’Iran n’a pas l’intention de quitter la Syrie, qui est un élément clé de la sphère d’influence de Téhéran, cette réflexion souligne la manière dont la guerre déclenchée par l’attaque du groupe terroriste palestinien Hamas contre Israël, le 7 octobre, se répercutent dans la région.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.