Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Lindsey Graham juge « mensongères » les accusations qu’Israël affame Gaza et accuse le Hamas

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le sénateur Lindsey Graham à Jérusalem, le 27 mars 2024. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)
Le sénateur Lindsey Graham à Jérusalem, le 27 mars 2024. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)

S’adressant aux journalistes à Jérusalem, le sénateur républicain de Caroline du Sud, Lindsey Graham, a affirmé que les accusations selon lesquelles Israël utilisait la famine comme arme de guerre à Gaza étaient des « conneries ».

« Vous parlez d’une accusation qui n’est rien d’autre qu’une diffamation du sang », a ajouté Graham.

« Jamais dans l’histoire de la guerre je n’ai vu autant d’efforts déployés par l’un des protagonistes d’une guerre pour en atténuer les effets sur la population du camp adverse », a fait valoir Graham, qui a rencontré aujourd’hui le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre du cabinet de guerre Benny Gantz, et qui s’est entretenu par téléphone avec le chef d’état-major Herzi Halevi.

« À mon sens, l’armée et le gouvernement israéliens déploient des efforts remarquables en temps de guerre pour veiller à ce que les Palestiniens innocents aient accès aux produits de première nécessité », a-t-il ajouté. « Je sais que la situation à Gaza est misérable. Je n’en doute pas. Mais de la nourriture circule. Les soins de santé sont dispensés du mieux possible. »

« Le peuple israélien, par l’intermédiaire de son armée et de ses représentants élus, a choisi de venir en aide au peuple palestinien », a-t-il ajouté, répondant ainsi directement au ministre de la Défense, Lloyd Austin, qui avait déclaré à son homologue israélien, Yoav Gallant, que la protection des Palestiniens était un « impératif moral ».

« Pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis avaient-ils l’obligation morale de limiter les pertes en Allemagne et au Japon ? », a demandé Graham. « Si vous aviez dit au peuple américain, après Pearl Harbor, de mettre en place un dispositif pour nourrir les populations civiles et réduire les pertes au détriment de la victoire militaire, vous auriez été expulsé. »

Le sénateur, qui en est à son quatrième voyage en Israël depuis le 7 octobre, a déclaré qu’il avait été informé du plan israélien d’évacuation des réfugiés civils autour de Rafah, et qu’il était « très impressionnant ».

Graham a également accusé le régime du Hamas d’être à l’origine des souffrances de Gaza.

« Ce sont des lâches », a-t-il déclaré à propos du groupe terroriste palestinien du Hamas. « Ils se cachent dans des tunnels. Ils se cachent derrière les enfants, les femmes et les personnes âgées, et le peuple palestinien paie un lourd tribut. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.