Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Mandats d’arrêt contre des Israéliens : une telle initiative de la CPI serait « sans foi ni loi », dit le président de la Chambre américaine

Le président de la Chambre américaine Mike Johnson s'exprime devant les journalistes après l'adoption des aides à Israël, à l'Ukraine et à Taïwan, au Capitole de Washington, le 20 avril 2024. (Crédit :Drew Angerer/AFP)
Le président de la Chambre américaine Mike Johnson s'exprime devant les journalistes après l'adoption des aides à Israël, à l'Ukraine et à Taïwan, au Capitole de Washington, le 20 avril 2024. (Crédit :Drew Angerer/AFP)

Les membres du Congrès américain, des deux côtés de la sphère politique, ont averti la Cour pénale internationale que Washington pourrait répondre si la Cour devait émettre des mandats d’arrestation à l’encontre de hauts-responsables israéliens, a signalé Axios.

Le site a noté qu’une législation sur le sujet était déjà en cours d’élaboration, citant le président de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre, Michael McCaul, un républicain du Texas, qui serait dans l’attente d’un projet de loi prévoyant de sanctionner les officiels de la CPI et qui aurait dit : « Nous espérons que nous n’en arriverons pas là ».

De son côté, le président de la chambre américaine, Mike Johnson, a dénoncé l’intention présumée de la Cour d’émettre des mandats d’arrêt dans le cadre de la guerre à Gaza.

« Il est désolant que la Cour pénale internationale soit, semble-t-il, en train de planifier l’émission de mandats d’arrêt sans fondement et illégitimes contre le Premier ministre Netanyahu et contre d’autres hauts-responsables israéliens », a indiqué Johnson dans un communiqué.

« Une telle initiative sans foi ni loi viendrait saper directement les intérêts des États-Unis en matière de sécurité nationale. Si elle devait ne pas être défiée par l’administration Biden, la CPI se doterait d’un pouvoir sans précédent concernant l’émission de mandats d’arrestation contre les leaders politiques américains, contre les diplomates américains, contre les personnels militaires américains, mettant donc ainsi en péril l’autorité souveraine de notre pays », a ajouté Johnson.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.