Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Netanyahu affirme qu’une « forte pression militaire et des négociations fermes » sont essentielles pour la libération des otages

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige une réunion hebdomadaire du cabinet à la base de Hakirya à Tel Aviv, le 7 janvier 2024. (Crédit : Yariv Katz/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige une réunion hebdomadaire du cabinet à la base de Hakirya à Tel Aviv, le 7 janvier 2024. (Crédit : Yariv Katz/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a réitéré son propos selon lequel le Hamas paralyse les pourparlers de trêve en cours au Caire avec ses « exigences insensées ».

« Cette semaine, nous avons libéré deux de nos otages au cours d’une opération militaire minutieuse », a-t-il déclaré dans une vidéo. « Jusqu’à présent, nous avons libéré 112 de nos otages grâce à une combinaison de fortes pressions militaires et de négociations fermes. C’est également la clé pour libérer davantage de nos captifs : une forte pression militaire et des négociations fermes. »

« C’est pourquoi », a-t-il ajouté, « j’insiste pour que le Hamas abandonne ses exigences insensées, et lorsqu’il abandonnera ces exigences, nous pourrons aller de l’avant ».

Sa déclaration survient après qu’il a décidé de ne pas renvoyer de délégation israélienne au Caire jeudi pour les pourparlers en cours sur une libération des otages, ce qui a suscité la colère du Forum des familles d’otages.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.