Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Sullivan attendu en Israël et en Arabie Saoudite ; Tsahal n’élargira pas l’opération de Rafah avant, selon Washington

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis, Jake Sullivan, s'exprimant lors du briefing quotidien dans la salle de briefing Brady de la Maison Blanche, à Washington, le 13 novembre 2023. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
Le conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis, Jake Sullivan, s'exprimant lors du briefing quotidien dans la salle de briefing Brady de la Maison Blanche, à Washington, le 13 novembre 2023. (Crédit : Saul Loeb/AFP)

WASHINGTON – Le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, se rendra en Arabie Saoudite et en Israël à la fin de la semaine, a déclaré un haut fonctionnaire américain au Times of Israel.

À Ryad, Sullivan rencontrera le prince héritier Mohammed bin Salman pour discuter des efforts déployés depuis longtemps par les États-Unis pour négocier un accord de normalisation entre Israël et l’Arabie saoudite. L’accord est conditionné par le fait qu’Israël accepte d’établir une voie vers un futur État palestinien, élément rédhibitoire pour le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui est fortement influencé par des partenaires de coalition d’extrême droite idéologiquement opposés à une solution à deux États.

En Israël, Sullivan rencontrera Netanyahu et discutera de l’opération israélienne prévue à Rafah. Les États-Unis s’efforcent de convaincre Israël de ne pas étendre son offensive dans la ville la plus méridionale de Gaza et ont reçu l’assurance de Jérusalem que les forces israéliennes ne le feraient pas avant l’arrivée de Sullivan, a déclaré le responsable américain, confirmant une information du site d’information Axios.

 

La visite de Sullivan intervient après que le président américain Joe Biden a confirmé la semaine dernière qu’il avait interrompu le transfert de milliers de bombes à Israël en signe de protestation contre l’invasion prévue de Rafah, et a menacé d’empêcher l’envoi d’armes supplémentaires si Israël poursuivait l’opération.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.