Tikva Hadasha, Yisrael Beytenu, la Liste arabe unie dénoncent déjà des fraudes
Rechercher

Tikva Hadasha, Yisrael Beytenu, la Liste arabe unie dénoncent déjà des fraudes

Haviv Rettig Gur est l'analyste du Times of Israël

Un bureau de vote pour les personnes placées en quatorzaine pour cause de coronavirus à Jérusalem, le 23 mars 2021.
Un bureau de vote pour les personnes placées en quatorzaine pour cause de coronavirus à Jérusalem, le 23 mars 2021.

Les premières plaintes pour fraude électorale ont commencé à arriver dans la matinée de mardi.

Le parti Tikva Hadasha a porté officiellement plainte auprès de la commission centrale électorale, affirmant que ses bulletins ont disparu de plusieurs bureaux de vote de Haïfa, Sderot, Yavne et Ramle. Ces disparitions ont été qualifiées de « systématiques » par la formation.

Au moins deux bureaux de vote – l’un situé dans le quartier Wadi Nisnas à Haïfa et l’autre à Beer Sheva – ont expliqué que des bulletins de la Liste arabe unie avaient aussi disparu.

Et Yisrael Beytenu a fait savoir, de son côté, que ses bulletins avaient été recouverts par des bulletins du Shas et du Likud à Ashkelon.

Ces plaintes sont apparues sur les réseaux sociaux, sur les comptes d’observateurs électoraux qui ont dit avoir reçu des enveloppes marquées au stylo pour le scrutin.

Les enveloppes ne doivent présenter aucun signe distinctif, quel qu’il soit. Toute enveloppe marquée ainsi est disqualifiée, par crainte d’une éventuelle fraude. Tout électeur à qui il est donné une enveloppe portant une marque à un bureau de vote doit immédiatement la jeter et en demander une autre auprès des personnels des bureaux de vote.

C’est vous qui le dites...