Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Tsahal publie des vidéos de frappes aériennes abandonnées en raison de la présence de civils

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, annonçant que, par une terrible méprise, des soldats israéliens ont abattu trois otages qui tentaient d'échapper à leurs ravisseurs terroristes, dans le nord de Gaza, le 15 décembre 2023. (Capture d'écran)
Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, annonçant que, par une terrible méprise, des soldats israéliens ont abattu trois otages qui tentaient d'échapper à leurs ravisseurs terroristes, dans le nord de Gaza, le 15 décembre 2023. (Capture d'écran)

L’armée israélienne a publié des images témoignant de l’abandon de récentes frappes aériennes dans la bande de Gaza en raison de la présence de civils.

« Pour le Hamas, la mort de civils est une stratégie, pour nous, c’est une tragédie. C’est pourquoi nous utilisons différents moyens pour minimiser les dommages et souffrances des civils. C’est la réalité tragique de cette guerre que le Hamas a déclenchée », a déclaré le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, dans une déclaration vidéo en anglais.

Il a dit que l’armée israélienne prévenait les civils avant les attaques « chaque fois que possible ».

« Nous interrompons les attaques en présence de civils. Nous choisissons la munition idéale pour chaque cible, afin qu’elle ne cause pas de dégâts inutiles », a expliqué Hagari.

« Nous recommandons également aux civils de s’éloigner temporairement des zones de combats intenses », a-t-il ajouté.

« Nous savons que c’est difficile, mais nous essayons de sauver des vies. Nous avons également proposé à des organisations internationales de mettre en place des zones humanitaires. Nous mettons en oeuvre des pauses tactiques pour permettre l’évacuation des civils et la distribution de l’aide humanitaire », a poursuivi M. Hagari.

Il a dit qu’Israël « ne limitait pas la quantité d’aide humanitaire entrant à Gaza ».

« Nous savons que les civils de Gaza souffrent. C’est à cause de la stratégie et des tactiques du Hamas, et parce que le Hamas vole l’aide internationale qui leur est destinée », a affirmé Hagari.

« Notre intention est de vaincre le Hamas et d’obtenir la libération de nos otages. Il n’est pas dans nos intentions d’imposer des souffrances tragiques aux civils de Gaza », a conclu Hagari, ajoutant : « Ce que nous faisons en est le reflet ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.