Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Tsahal : Quelque 4 500 cibles du Hezbollah touchées, 300 agents tués depuis le début de la guerre

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des volutes de fumée s'élèvent après une frappe aérienne israélienne à la périphérie du village d'el-Habbariyeh dans le district de Hasbaya, au sud du Liban, à la frontière avec Israël, le 10 mars 2024. (Crédit : Rabih DAHER / AFP)
Des volutes de fumée s'élèvent après une frappe aérienne israélienne à la périphérie du village d'el-Habbariyeh dans le district de Hasbaya, au sud du Liban, à la frontière avec Israël, le 10 mars 2024. (Crédit : Rabih DAHER / AFP)

L’armée israélienne affirme avoir visé quelque 4 500 cibles du Hezbollah, principalement au Liban mais aussi en Syrie, dans le cadre de la guerre dans la bande de Gaza qui a débuté le 7 octobre.

Selon les estimations de Tsahal, plus de 300 membres du Hezbollah ont été tués, dont cinq commandants de haut rang, et 750 autres ont été blessés par les frappes israéliennes.

Au cours des cinq derniers mois, le commandement du Nord a mené des frappes aériennes contre plus de 1 200 cibles et 3 100 autres sites depuis le sol à l’aide de l’artillerie et de chars, selon Tsahal.

Les cibles comprennent des dépôts d’armes, des bâtiments utilisés par le Hezbollah pour des attaques, plus de 150 postes d’observation le long de la frontière, quelque 70 centres de commandement où les terroristes étaient rassemblés, plus de 50 positions importantes de lancement de roquettes et des dizaines d’escadrons menant des attaques de missiles antichars, selon l’armée israélienne.

Plus de 450 sites appartenant à la force d’élite Radwan du Hezbollah, dont Israël pense qu’elle est chargée de s’infiltrer en Israël, ont également été touchés, selon Tsahal.

Les forces israéliennes notent que certaines des 4 500 cibles du Hezbollah étaient localisées frappées en Syrie.

L’armée israélienne affirme que ses « frappes intenses » contre le Hezbollah causent des dommages aux « capacités aériennes et terrestres du groupe terroriste, ainsi qu’à son haut commandement ».

« Les forces de défense israéliennes s’efforcent constamment de repousser les forces du Hezbollah et ses systèmes hors du Sud-Liban, et ont mené d’importantes attaques dans cette région », indique l’armée.

Récemment, Tsahal a également intensifié ses attaques dans le nord-est du Liban, à Baalbek, un bastion du Hezbollah.

L’armée israélienne se dit également « bien consciente des grandes difficultés auxquelles sont confrontés les habitants du nord » qui ont été déplacés en raison des attaques quotidiennes du Hezbollah.

L’armée « apprécie la résilience dont font preuve les habitants » et « s’engage à poursuivre ses opérations » pour rétablir la sécurité.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.