Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Un fonctionnaire du département d’État démissionne en raison du soutien militaire à Israël

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le président Joe Biden se dirigeant vers le podium pour prononcer un discours sur la guerre entre Israël et le le groupe terroriste du Hamas, le 18 octobre 2023, à Tel Aviv. (Crédit : Evan Vucci/AP Photo)
Le président Joe Biden se dirigeant vers le podium pour prononcer un discours sur la guerre entre Israël et le le groupe terroriste du Hamas, le 18 octobre 2023, à Tel Aviv. (Crédit : Evan Vucci/AP Photo)

Un fonctionnaire américain qui travaillait sur les transferts d’armes au niveau mondial pour le département d’État a démissionné en raison de son opposition à la décision de l’administration Biden de fournir à Tsahal un soutien militaire supplémentaire dans sa guerre contre le Hamas.

« Je quitte mon poste aujourd’hui parce que je pense que, dans notre démarche actuelle concernant la fourniture continue – voire élargie et accélérée – d’armes létales à Israël, j’ai atteint la fin de ce marché », peut-on lire dans un message publié sur LinkedIn par Josh Paul, qui était directeur des affaires publiques et du Congrès au sein du Bureau des affaires politico-militaires du département d’État.

« Permettez-moi d’être clair : l’attaque du Hamas contre Israël n’était pas seulement une monstruosité, c’était la pire des monstruosités », poursuit M. Paul. « Mais je suis convaincu au plus profond de mon âme que la réponse d’Israël et le soutien américain à cette réponse et au statu quo de l’occupation ne feront qu’accroître et aggraver les souffrances des Israéliens et des Palestiniens, ce qui n’est pas dans l’intérêt des États-Unis à long terme. »

Interrogé sur cette démission lors d’un point de presse, le porte-parole du département d’État, Matt Miller, a déclaré que son bureau reconnaît que les employés ont des convictions personnelles et les encourage à les exprimer, y compris lorsqu’elles sont en désaccord avec la politique des États-Unis.

Toutefois, M. Miller précise également que les États-Unis soutiennent le droit d’Israël à l’autodéfense et qu’ils continueront à fournir à Israël les moyens nécessaires pour permettre à Jérusalem d’exercer ce droit.

« Nous pensons qu’ils ont non seulement le droit mais aussi l’obligation de se défendre contre ces attaques terroristes, et je pense que n’importe quel pays le ferait », a-t-il déclaré, tout en précisant que les contre-attaques d’Israël devraient être menées de manière à limiter les pertes civiles.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.