Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Une chaîne humaine sur les plages israéliennes en faveur de la libération des otages

Des manifestants, sur la plage Gordon de Tel Aviv, forment une chaîne humaine s'étendant de la plage de Habonim à Rishon Lezion, pour demander la libération des otages détenus depuis le 7 octobre par des groupes terroristes à Gaza, le 19 avril 2024. (Crédit : Dana Reany/Mouvement pro-démocratie)
Des manifestants, sur la plage Gordon de Tel Aviv, forment une chaîne humaine s'étendant de la plage de Habonim à Rishon Lezion, pour demander la libération des otages détenus depuis le 7 octobre par des groupes terroristes à Gaza, le 19 avril 2024. (Crédit : Dana Reany/Mouvement pro-démocratie)

Les proches des otages aux mains des groupes terroristes à Gaza depuis le 7 octobre dernier se sont rassemblés sur les plages, le long des côtes israéliennes, pour former une chaine humaine entre la plage de Habonim et Rishon Lezion, soit environ 85 kilomètres, pour demander au gouvernement de conclure un accord et faire libérer les otages.

Sur la plage Gordon de Tel Aviv, les manifestants sont reliés par des planches de surf pour rallonger la chaîne.

Un peu avant de former la chaine, Shelly Shem Tov, dont le fils Omer Shem Tov a été kidnappé par des terroristes lors de la rave dans le désert Supernova, le 7 octobre, a demandé à la population de « se joindre à nous, dans le calme, sans slogans ».

On estime à 129 – sur les 253 enlevés par le Hamas le 7 octobre dernier – le nombre d’otages toujours à Gaza – pas tous vivants – depuis la libération de 105 civils à la faveur d’un cessez-le-feu d’une semaine fin novembre, et de quatre autres, un peu avant. Trois otages ont été secourus par l’armée, auxquels s’ajoutent les corps de 12 otages, dont trois tués par erreur par des militaires.

L’armée israélienne a confirmé la mort de 34 otages du Hamas, sur la foi de renseignements collectés par les soldats déployés à Gaza. Une autre personne est portée disparue sans laisser de trace depuis le 7 octobre.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.