Rechercher

Zehava Galon : premières élections où il faut choisir entre la démocratie et le kahanisme

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

La chef du parti Meretz, Zehava Galon, dépose son bulletin de vote à Petah Tikva, le 1er novembre 2022. (Crédit : Meretz)
La chef du parti Meretz, Zehava Galon, dépose son bulletin de vote à Petah Tikva, le 1er novembre 2022. (Crédit : Meretz)

En déposant son bulletin de vote à Petah Tikvah, la présidente du Meretz, Zehava Galon, a affirmé que l’élection d’aujourd’hui déterminera si l’idéologie libérale ou extrémiste l’emportera.

« Ce sont les premières élections de l’histoire du pays [on l’on doit faire le choix] entre la démocratie et le kahanisme », a-t-elle déclaré.

Galon a critiqué ouvertement le chef du parti d’extrême droite Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, un disciple de l’ancien rabbin extrémiste Meir Kahane.

Selon Galon, le Meretz se trouve dans une « situation d’urgence » et pourrait ne pas franchir le seuil de 3,25 % pour entrer à la Knesset, ce qui favoriserait la formation d’un bloc de droite dirigé par le chef du Likud Benjamin Netanyahu et comprenant Ben Gvir.

C’est vous qui le dites...