Netanyahu : la 1e lecture du projet de loi sur “l’Etat juif” aura lieu en juillet
Rechercher

Netanyahu : la 1e lecture du projet de loi sur “l’Etat juif” aura lieu en juillet

Le Premier ministre a annoncé que la Russie et Israël allaient signer un accord permettant à des milliers d'Israéliens ayant travaillé en Russie de toucher une retraite

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire du Likud à la Knesset, le 27 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire du Likud à la Knesset, le 27 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a indiqué lundi qu’il pensait que la première lecture du contesté projet de loi sur l’état nation juif serait approuvée avant que la Knesset ne soit en vacances parlementaires à la fin du mois.

Il a également annoncé que la Russie et Israël allaient signer mardi au ministère des Affaires étrangères un accord final permettant d’accorder des retraites aux immigrants russes, résolvant ainsi une crise économique qui dure depuis des années pour des milliers d’Israéliens.

« Ceci accordera une pension de retraite à des milliers d’Israéliens qui ont travaillé en Russie », a-t-il déclaré, soulignant qu’il avait personnellement abordé ce sujet avec le président russe Vladimir Poutine.

Au début de la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire du Likud, le Premier ministre a également parlé de ces récentes réunions avec des dirigeants internationaux, dont le Premier ministre indien, qui était en Israël la semaine dernière, le président du Rwanda, arrivé lundi dans le pays, ainsi que de ses visites prévues ce mois-ci à Paris et à Budapest, où il verra également les dirigeants de la Hongrie, de la Pologne, de la Slovaquie et de la République tchèque.

« Israël brise de nombreuses barrières », a-t-il dit.

Netanyahu a affirmé que les dirigeants du monde expriment leur « admiration » pour Israël, en particulier dans les domaines de la technologie, de la cyber-technologie, de la high-tech et du renseignement contre-terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...