Peine de prison pour deux soldats ayant violenté des détenus palestiniens
Rechercher

Peine de prison pour deux soldats ayant violenté des détenus palestiniens

Les soldats ont été condamnés à cinq mois et demi de prison et deux mois, pour avoir maltraité deux Palestiniens soupçonnés d'avoir aidé l'assassin de deux de leurs camarades

Un des cinq soldats israéliens de la brigade Kfir (G), arrêtés pour avoir prétendument battu deux suspects palestiniens placés sous leur surveillance, arrive à une audience au tribunal militaire de Jaffa le 10 janvier 2019. (Crédit : Flash90)
Un des cinq soldats israéliens de la brigade Kfir (G), arrêtés pour avoir prétendument battu deux suspects palestiniens placés sous leur surveillance, arrive à une audience au tribunal militaire de Jaffa le 10 janvier 2019. (Crédit : Flash90)

Lundi, un tribunal militaire a condamné deux soldats à des peines de prison pour avoir passé à tabac deux détenus palestiniens menottés et les yeux bandés.

Après avoir accepté une négociation de peine, l’un des deux hommes passera cinq mois et demi en prison, l’autre militaire sera incarcéré deux mois. Trois autres soldats ont été reconnus coupables dimanche, et purgeront une peine de six mois de prison. Leur incarcération sera suivie d’une période de probation, et ils seront rétrogradés au rang de simple soldat.

Les cinq soldats font partie du bataillon ultra-orthodoxe Netzah Yehuda.

Les cinq soldats avaient été mis en examen en janvier, pour agression et violences aggravées. Deux d’entre eux ont également été accusés d’obstruction à la justice en tentant de faire concorder leurs versions avant les interrogatoires.

Ces membres de la brigade Kfir avaient tous été arrêtés en janvier et accusés d’avoir gravement agressé deux détenus palestiniens qui auraient aidé un terroriste, coupable du meurtre de deux de leurs camarades lors d’une fusillade à un arrêt de bus en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...