Simon Bretholz : « Le drapeau israélien ne cesse d’être souillé »
Rechercher

Simon Bretholz : « Le drapeau israélien ne cesse d’être souillé »

Plusieurs incidents ont eu lieu place de la Bourse à Bruxelles contre le drapeau de l'état hébreu

Simon Bretholz (Crédit : Facebook/Zionist Organisation Of Belgium)
Simon Bretholz (Crédit : Facebook/Zionist Organisation Of Belgium)

Dimanche dernier , Simon Bretholz, président de l’organisation sioniste de belgique, a été interviewé par Audrey Pulvar sur itélé.

A l’occasion de cet entretien, Simon Bretholz est revenu sur un incident qui a eu lieu place de la Bourse.

Ce dernier a déposé sur cette place, qui sert actuellement de mémorial improvisé suite aux attaques terroristes de Bruxelles, un drapeau d’Israël aux côtés d’autres drapeaux de pays du monde entier.

Environ quarante cinq minutes après son dépôt, le drapeau de l’état hébreu a été enlevé devant les caméras qui filmaient la place.

« La malchance pour la personne qui l’a enlevé c’est qu’elle a été filmée en direct et ce film a fait plus 1 200 000 vues sur les réseaux sociaux, » indique Simon Bretholz.

D’autre part, il a tenu à souligner que la personne ayant fait ce geste était une personne « d’un certain âge » qui aurait dû montrer l’exemple par sa conduite.

« Chaque jour, je suis venu puisque chaque jour le drapeau d’Israël a été souillé, » témoigne-t-il.

En contraste avec cet incident, le président de l’organisation sioniste de Belgique est également revenu sur les moments de fraternité qu’il y a eu autour du drapeau israélien. Un Tunisien et un Marocain ont enlacé Simon Bretholz en signe de coexistence.

« Mais ce sont malheureusement des courts moments par rapport aux mauvais moments que je passe ici, » a-t-il indiqué.

Depuis une semaine, différents incidents ont eu lieu place de la Bourse ou des personnes ont enlevé ou caché le drapeau israélien engendrant diverses réactions, aussi bien de l’indifférence mais aussi de l’indignation.

ENFIN UNE RÉACTION: Bruxelles 27.3.2016, lieu de recueillement. Un musulman crie :"Palestine, Palestine,…" il est hué par la foule. Il tente ensuite d'enlever un drapeau israélien. La foule réagit en lui demandant de remettre le drapeau et en disant "c'est honteux, c'est honteux".

Posted by Wikisrael on Monday, 28 March 2016

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...