Détestez-vous être ajoutés à votre insu à de longues chaînes d’e-mails ? Apparemment, Natalie Portman aussi.

Suite au piratage des serveurs de Sony Picture Entertainment le 24 novembre, une belle quantité de données, y compris des courriels privés de dirigeants de Sony, a été divulguée.

Parmi les e-mails, une chaîne « Répondre-à-tous » débattant du conflit de l’été entre le Hamas et Israël à Gaza, a rapporté le site Gossip Gawker.

L’échange a été trouvé dans la boîte de réception du PDG de Sony, Michael Lynton.

Sur la chaîne, plusieurs poids lourds d’Hollywood, y compris le fondateur de Def Jam Russell Simons, l’animateur de télévision Ryan Seacreast, le producteur Ryan Kavanaugh, le sondeur GOP (ancien patron de l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis Ron Dermer) Frank Luntz, et les célèbres actrices juives Scarlett Johansson et Nathalie Portman.

En réponse à un e-mail du producteur Ron Rotholz, Kavanaugh a écrit le 29 août :

« Le problème est que la loi Moore fait son effet. Avant l’été, 50 % des collégiens soutenaient Israël, aujourd’hui, moins de 25 %. Il y a des crimes haineux dans presque chaque ville, y compris aux États-Unis à présent. Nous avons laissé cela se produire. Et c’est votre boulot d’assurer qu’un nouvel Holocauste n’arrivera pas. Beaucoup d’entre vous peuvent penser que cela ne peut pas arriver, que c’est éxagéré. Ma grand-mère m’a dit maintes et maintes fois : rappelle-toi que personne ne croyait que cela pourrait arriver et tout le monde pensait que le gouvernement ne le permettrait pas. Il a fallu 12 millions de morts et cinq années avant que les Etats-Unis n’interviennent. Ressortez les journaux d’avant l’Holocauste, ils ressemblent étrangement à ceux de notre monde d’aujourd’hui. »

Kavanaugh et Rotholz transféraient régulièrement des e-mails sur Israël et l’antisémitisme, et Kavanaugh était le premier important directeur d’Hollywood à dénoncer la lettre des acteurs Javier Bardem et Penelope Cruz dénonçant l’opération Bordure protectrice d’Israël à Gaza.

Simmons a répondu à la chaîne d’e-mails de Kavanaugh le même jour, écrivant : « […] Nous avons des ressources et le désir de gagner plutôt que de perdre le cœur des jeunes musulmans et juifs. Notre amour pour les Palestiniens innocents en souffrance doit être une partie importante de notre message. »

Il semble que toute cette correspondance indésirable a contrarié Portman, qui avait auparavant demandé à Kavanaugh de la retirer de la liste : « Tu ne devrais pas me copier en public, de sorte que 20 personnes que je ne connais pas ont mes informations personnelles. Je vais devoir changer mon adresse e-mail maintenant. »

« Désolé », a répondu Kavanaugh. « Tu as raison, des Juifs sont massacrés pour leurs croyances et des membres du Festival de Cannes appellent au boycott de tout ce qui est israélien ou juif, mais c’est beaucoup moins important que ton adresse e-mail partagée avec 20 de nos pairs qui essaient de changer les choses. Mes plus sincères excuses. »

Après le long échange sur Gaza, une Portman exaspérée a appelé à l’aide Lynton et sa femme. « Comment suis-je arrivée sur cette liste ? », a-t-elle demandé. « Et Ryan Seacrest ? »

« C’est fou », a répondu Lynton.