Rechercher

À la demande de Bruxelles, 4 envoyés européens renoncent à visiter le mur Occidental

À la dernière minute, des ambassadeurs se sont retirés de la visite en raison de la politique de l'UE qui ne reconnaît pas la souveraineté israélienne sur Jérusalem-Est

L'ambassadeur israélien auprès de l'ONU et le rabbin Shmuel Rabinovitch avec un groupe d'ambassadeurs de l'ONU en visite au mur Occidental, le 9 décembre 2022. (Autorisation)
L'ambassadeur israélien auprès de l'ONU et le rabbin Shmuel Rabinovitch avec un groupe d'ambassadeurs de l'ONU en visite au mur Occidental, le 9 décembre 2022. (Autorisation)

Quatre envoyés européens à l’ONU se sont retirés d’une visite au mur Occidental dirigée par l’ambassadeur israélien à l’ONU Gilad Erdan après avoir reçu une directive de Bruxelles de ne pas y participer, étant donné que l’Union européenne (UE) ne reconnaît pas la souveraineté israélienne sur Jérusalem-Est.

Les envoyés de l’Italie, de la Slovénie et de la Roumanie ont suivi l’ordre, de même que l’ambassadeur de Moldavie, qui n’est pas membre de l’UE mais qui est étroitement lié à la Roumanie.

La visite de la Vieille Ville et du mur Occidental a eu lieu avec sept autres ambassadeurs de Serbie, de Haïti, de Sierra Leone, de Thaïlande, du Costa Rica, de Belize et de Géorgie.

Un représentant de la mission américaine auprès de l’ONU a également voyagé avec la délégation, mais s’est retiré de la visite de la Vieille Ville, ayant déjà visité le mur Occidental auparavant. L’ambassadeur de Malte devait également participer à la visite de vendredi, mais n’était pas encore arrivé en Israël.

Erdan a qualifié leur décision de « lâche », déclarant dans un communiqué que cela ne faisait que renforcer sa détermination « à révéler notre vérité ».

« La visite des ambassadeurs que je dirige en Israël fait partie de ma bataille à l’ONU pour exposer les mensonges des Palestiniens et leur tentative d’effacer notre lien millénaire avec Jérusalem », a-t-il déclaré.

Bien qu’Israël ait annexé Jérusalem-Est, y compris la Vieille Ville, après l’avoir capturée lors de la guerre des Six Jours en 1967, une grande majorité de la communauté internationale ne l’a pas reconnu. L’ancien président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël et plusieurs pays ont suivi les États-Unis en y déplaçant leurs ambassades. Cependant, aucun n’a pris position sur les frontières de la ville, et les Palestiniens considèrent Jérusalem-Est comme la capitale de leur futur État.

Au total, 13 ambassadeurs font partie de la délégation dirigée par Erdan.

Le groupe a commencé son voyage aux Émirats arabes unis, sous la direction de l’ambassadrice des Émirats arabes unis auprès des Nations unies, Lana Nusseibah, et a rencontré le président Mohammed ben Zayed Al-Nahyane.

Pendant leur séjour en Israël, les envoyés de l’ONU rencontreront le président Isaac Herzog, le premier ministre désigné Benjamin Netanyahu et visiteront l’église du Saint-Sépulcre, Yad Vashem et un tunnel du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah à la frontière nord accompagnés de responsables de Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.