Albanie : Un mémorial en hommage à Shimon Peres dévoilé dans la capitale
Rechercher

Albanie : Un mémorial en hommage à Shimon Peres dévoilé dans la capitale

Feu le président Peres avait été le premier responsable israélien à se rendre à Tirana après l'établissement de relations diplomatiques

Un mémorial de feu Shimon Peres dévoilé à Tirana, en Albanie, le 26 juillet 2018 (Crédit : GENTI)
Un mémorial de feu Shimon Peres dévoilé à Tirana, en Albanie, le 26 juillet 2018 (Crédit : GENTI)

Un monument commémorant feu le président Shimon Peres a été dévoilé dans la capitale albanaise de Tirana jeudi, un signe de l’amitié entre Israël et ce pays à majorité musulmane.

L’Etoile de David dégrossie et gravée d’un portrait du responsable israélien a été dévoilée presque deux ans après le décès de Peres, à l’initiative du vice-ambassadeur israélien Yuval Fischer.

Fischer a qualifié ce monument « d’hommage à la grande amitié entre nos deux pays ».

Yoni Peres, fils de l’ancien président, était présent lors de cette cérémonie.

« Tirana est une ville merveilleuse et sa population est chaleureuse et aimante », a-t-il commenté.

« C’était une expérience émouvante ».

Des relations diplomatiques avaient été officiellement établies entre l’Albanie et Israël en 1991 et, en 1994, Peres était devenu le premier homme d’Etat israélien à se rendre à Tirana.

Peres, dernier des pères fondateurs d’Israël, est décédé au mois de décembre 2016 à l’âge de 93 ans.

Au cours d’une carrière de sept décennies, l’homme d’Etat le plus ancien de la politique israélienne, ainsi que l’un des symboles du pays le plus admiré, avait assumé pratiquement toutes les fonctions politiques les plus éminentes.

Il avait été notamment Premier ministre à deux brèves occasions et il avait été également ministre des Affaires étrangères, de la Défense et des Finances. Il avait par ailleurs reçu le prix Nobel de la paix en 1994 pour avoir conclu un accord de paix intermédiaire avec les Palestiniens.

Alors qu’il avait longtemps été une personnalité clivante de la politique israélienne, Peres était devenu l’un des hommes les plus populaires de l’Etat juif à la fin de sa vie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...