Amman convoque l’envoyé israélien après l’arrestation des 2 Jordaniens armés
Rechercher

Amman convoque l’envoyé israélien après l’arrestation des 2 Jordaniens armés

Le royaume hachémite a demandé leur libération, selon Wafa, l'agence officielle palestinienne

Des partisans des Frères musulmans de Jordanie participent à une manifestation dans le village de Sweimeh, près de la frontière jordanienne avec la Cisjordanie occupée, le 21 mai 2021, pour exprimer leur solidarité avec les Palestiniens et célébrer le cessez-le-feu. (Crédit : Khalil MAZRAAWI / AFP)
Des partisans des Frères musulmans de Jordanie participent à une manifestation dans le village de Sweimeh, près de la frontière jordanienne avec la Cisjordanie occupée, le 21 mai 2021, pour exprimer leur solidarité avec les Palestiniens et célébrer le cessez-le-feu. (Crédit : Khalil MAZRAAWI / AFP)

La Jordanie a convoqué l’ambassadeur d’Israël à Amman pour une discussion sur la détention, la semaine dernière, de deux ressortissants jordaniens qui sont entrés en Israël munis de couteaux.

Amman a demandé leur libération, selon Wafa, l’agence officielle palestinienne.

« L’ambassade de Jordanie à Tel-Aviv devrait être autorisée à leur rendre visite dès que possible, à déterminer leur statut et à leur fournir le soutien nécessaire conformément aux lois internationales pertinentes », a dit le ministère.

Les deux ressortissants jordaniens armés de couteaux ont été arrêtés à l’intérieur d’Israël le 16 mai après avoir apparemment franchi la frontière jordanienne sans être repérés et avoir déclaré aux enquêteurs israéliens qu’ils se rendaient « à Jérusalem. »

L’incident s’est produit pendant les combats entre Israël et les groupes terroristes de Gaza, ainsi que pendant les tensions à Jérusalem.

Les députés jordaniens avaient réclamé le 17 mai à l’unanimité l’expulsion de l’ambassadeur d’Israël à Amman et le retour en Jordanie de leur ambassadeur, basé à Tel-Aviv, en réponse aux « crimes » israéliens contre les Palestiniens.

Le roi, dont la décision finale d’expulser l’ambassadeur d’Israël dépend, a émis de vifs reproches à l’encontre de l’Etat hébreu contrastant avec le silence des autres pays arabes.

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, en tournée au Proche-Orient, doit se rendre à partir de mercredi en Egypte et en Jordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...