Le gouvernement approuve des millions d’aide aux implantations
Rechercher

Le gouvernement approuve des millions d’aide aux implantations

Après les attaques, le gouvernement israélien avait annoncé un plan de 50 millions de shekels pour les implantations de Hébron

Vue de l'implantation de Kiryat Arba, dans le sud de la Cisjordanie, près de Hébron (Crédit : Michal Fattal/Flash90)
Vue de l'implantation de Kiryat Arba, dans le sud de la Cisjordanie, près de Hébron (Crédit : Michal Fattal/Flash90)

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche un aide de six millions de shekels (1,4 million d’euros) pour l’implantation de Kiryat Arba, en Cisjordanie, pour rénover les zones publiques et promouvoir un programme pédagogique.

La stimulation financière, qui devrait venir du budget du ministère du Logement, a été votée 10 jours après l’assassinat d’Hallel Ariel, 13 ans, poignardée dans son lit à Kiryat Arba, alors que le gouvernement cherche à répondre au terrorisme en faisant avancer des projets d’implantations.

Environ 4,5 millions de shekels (1,1 million d’euros) seront utilisés en 2016 – 2017 pour rénover des constructions, des domaines publics et des cages d’escaliers.

Le reste de l’argent sera attribué à des programmes pédagogiques, à la fondation d’un centre pour la jeunesse, et à d’autres initiatives communautaires locales sur trois ans.

Des immeubles en construction dans l'implantation juive de Kiryat Arba. à l'extérieur d'Hebron, le 6 juillet 2016 (Crédit : AFP PHOTO / HAZEM BADER)
Des immeubles en construction dans l’implantation juive de Kiryat Arba. à l’extérieur d’Hebron, le 6 juillet 2016 (Crédit : AFP PHOTO / HAZEM BADER)

« Il est de notre responsabilité de renforcer les résidents de Kiryat Arba et la communauté locale, particulièrement en ces moments, quelques jours après le meurtre inconcevable d’une fillette dans son sommeil dans l’implantation », a déclaré Yoav Galant, ministre Koulanou du Logement.

L’approbation du gouvernement serait la première partie d’un plan allouant 50 millions de shekels (11,9 millions d’euros) aux implantations juives de la ville de Hébron, en Cisjordanie, et de Kiryat Arba.

Ce geste, qui intervient après deux attaques terroristes mortelles qui ont eu lieu dans cette région la semaine dernière, entraînera probablement de nouvelles critiques de la communauté internationale, y compris des Etats-Unis, qui ont déjà condamné sévèrement cette semaine un projet israélien de construction de 800 logements à Jérusalem Est et en Cisjordanie.

Selon la Deuxième chaîne, le projet Hébron – Kyriat Arba, dirigé par Uri Ariel, ministre de l’Agriculture et député de HaBayit HaYehudi, comprend deux millions de shekels (476 190 euros) pour une route du patrimoine et de nouveaux panneaux autour du Tombeau des Patriarches, un lieu saint révéré à la fois par les juifs et les musulmans.

Le projet comprend aussi six millions de shekels (1,4 million d’euros) pour de nouvelles routes et infrastructures dans la région, cinq millions (1,2 million d’euros) pour une piste cyclable, et trois millions de shekels (714 300 euros) pour rénover un parc archéologique, a annoncé la Deuxième chaîne.

« Depuis le début du sionisme, il a été clair que le terrorisme arabe n’est vaincu que par les activités d’implantation aux côtés d’activités sécuritaires, c’est ainsi autour de Gaza, c’est ainsi à la frontière nord, et c’est aussi ainsi dans la région de Hébron », a déclaré Ariel, selon le site d’informations Walla.

Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)
Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait annoncé la semaine dernière qu’il approuverait la construction de 42 nouveaux logements à Kiryat Arba, après la mort de Hallel Ariel, 13 ans, poignardée dans son lit par un terroriste palestinien.

Le rabbin Miki Mark, de l’implantation voisine d’Otniel, a été tué quand un homme armé a pris sa voiture pour cible vendredi dernier. Son épouse a été grièvement blessée dans l’attaque terroriste, et deux de ses enfants ont été blessés.

La semaine dernière, Netanyahu et le ministre de la Défense Avigdor Liberman avaient approuvé des centaines de nouveaux logements à Maale Adumim et à Jérusalem en réponse aux attaques terroristes.

Le département d’Etat des Etats-Unis a répondu mardi à cette annonce en accusant Israël de saisir systématiquement des terres palestiniennes. Dans un communiqué inhabituellement sévère, le porte-parole John Kirby a déclaré que cela remettait en cause l’engagement d’Israël à une solution à deux états.

« Si cela est vrai, ce serait la dernière étape en date de ce qui semble être un processus systématique d’expropriation de terrains, d’expansion de colonies, et de légalisation d’avant-postes qui compromet les perspectives d’une solution à deux états. Nous nous opposons à des mesures comme celle-là, que nous pensons contreproductives », a déclaré Kirby.

Le rabbin Miki Mark, assassiné dans une attaque terroriste le 1er juillet 2016. (Crédit : Facebook)
Le rabbin Miki Mark, assassiné dans une attaque terroriste le 1er juillet 2016. (Crédit : Facebook)

Mais Netanyahu a rejeté mercredi les critiques de Washington.

« Nous connaissons la position américaine, nous ne l’acceptons pas. Construire à Jérusalem et à Maale Adumim n’est pas, avec tout mon respect, s’éloigner de la paix », avait déclaré Netanyahu depuis le Rwanda.

« Ce qui empêche la paix, ce sont les incitations actuelles contre l’existence d’Israël quelles que soient ses frontières, et il est temps que les nations du monde reconnaissent cette vérité », avait-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...