Washington dénonce un projet de construction israélien en Cisjordanie
Rechercher

Washington dénonce un projet de construction israélien en Cisjordanie

Selon John Kirby, cela "affaiblit les chances pour une solution de paix à deux Etats"

John Kirby (Crédit : domaine public/Defense.gov News Photos archive)
John Kirby (Crédit : domaine public/Defense.gov News Photos archive)

Le département d’Etat américain a critiqué mardi le projet d’Israël d’implanter 560 nouveaux logements dans une implantation de Cisjordanie, qui serait une « nouvelle étape » dans une politique « systématique » d’expansion des implantations.

Si ce projet était mené à bien, ce « serait la dernière étape en date de ce qui semble être un processus systématique d’expropriation de terrains, d’expansion de colonies, et de légalisation » d’implantations illégales en Cisjordanie, a déclaré John Kirby, porte-parole du département d’Etat, dans un point presse.

Ce processus « affaiblit les chances pour une solution (de paix) à deux Etats », a-t-il déclaré.

« Nous nous opposons à ces mesures, dont nous pensons qu’elles sont contre-productives pour la paix en général », a-t-il dit.

Israël a approuvé 560 nouveaux logements dans une implantation de Cisjordanie, une décision qui risque d’exacerber encore le climat de tension à la suite d’une série d’attaques palestiniennes.

Ces constructions doivent voir le jour dans l’implantation de Maale Adoumim, à l’est de Jérusalem, qui a été créée en 1975 et compte aujourd’hui plus de 37 000 habitants.

Quelque 570 000 résidents juifs vivent actuellement en Cisjordanie et à Jérusalem-Est – dont les Palestiniens espèrent faire la capitale d’un futur Etat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...