Rechercher

Bayonne : Le Parti communiste dénonce des tags antisémites sur son local

Les différentes inscriptions sont injurieuses « envers le Pays basque » et d’autres sont « à connotation fasciste ou antisémite »

Des tags sur des affiches à Bayonne, le 30 janvier 2022. (Crédit : Fabien Roussel / Twitter)
Des tags sur des affiches à Bayonne, le 30 janvier 2022. (Crédit : Fabien Roussel / Twitter)

Des tags injurieux voire à caractère antisémite ont été découverts sur des affiches de campagne et les murs des locaux du Parti communiste à Bayonne, a rapporté France Bleu Pays basque.

Les différentes inscriptions sont injurieuses « envers le Pays basque » et d’autres sont « à connotation fasciste ou antisémite », a indiqué la radio.

Une sculpture de l’artiste Nestor Basterretxea, installée dans la ville, a également été vandalisée.

Une étoile sataniste a été taguée sur des affiches du comédien Richard Anconina (le journal Sud ouest a rapporté qu’il s’agissait d’une « étoile de David »).

Le Parti communiste a dénoncé « un déferlement de haine antisémite, raciste, anticommuniste mais aussi contre les diversités culturelles du Pays basque ». Fabien Roussel, candidat communiste à la présidentielle, a fustigé sur Twitter un « climat détestable et dangereux ».

Certains tags étaient signés « Z », en référence à Eric Zemmour.

Une plainte a été déposée par le parti.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...