Rechercher

Bennett s’oppose aux responsables de la santé sur la quarantaine des enfants

Le Premier ministre préférerait que les enfants subissent des tests répétés si un camarade de classe était contaminé par le COVID-19, plutôt que de les isoler tous

Le Premier ministre Naftali Bennett et la ministre de l'Éducation, le Dr Yifat Shasha-Biton, avec des enfants à l'école Eli Cohen Meuhad de Yeruham, lors de la rentrée scolaire, le 1er septembre 2021 (Haim Zach / GPO).
Le Premier ministre Naftali Bennett et la ministre de l'Éducation, le Dr Yifat Shasha-Biton, avec des enfants à l'école Eli Cohen Meuhad de Yeruham, lors de la rentrée scolaire, le 1er septembre 2021 (Haim Zach / GPO).

Le Premier ministre Naftali Bennett s’est opposé mercredi aux responsables de la santé au sujet des règles du COVID pour la réouverture des écoles après la fin des vacances de Souccot la semaine prochaine.

S’exprimant au début d’une réunion dans son bureau, Bennett a souligné qu’il voulait « une étude continue, sinon nous allons élever une génération de zombies ici », selon les rapports des médias israéliens.

Bennett souhaiterait réduire le nombre d’élèves en quarantaine, et préfère que les enfants qui ont été exposés à des porteurs du virus restent à l’école tout en subissant des tests pendant une semaine pour s’assurer qu’ils n’ont pas contracté le COVID-19, et une mise en quarantaine en cas de test positif.

Actuellement, tous les enfants exposés au virus dans leur classe doivent s’auto-isoler pendant une semaine et subir un test PCR. Des centaines de milliers d’écoliers ont été envoyés en isolement depuis le début de l’année scolaire, le 1er septembre.

« Les parents ont besoin de travailler et les enfants d’étudier. Nous devons remplacer la quarantaine de masse par des tests antigéniques intensifs », a-t-il déclaré à ses associés, selon les médias hébraïques.

Mais les responsables de la santé auraient demandé que les règles de quarantaine plus strictes restent en vigueur afin d’endiguer les épidémies potentielles.

La ministre de l’Éducation, Yifat Shasha-Biton, a également assisté à la réunion de mercredi.

Des enfants israéliens entrant en première année, lors de leur premier jour de la nouvelle année scolaire, à l’école Pola à Jérusalem, le 1er septembre 2021. (Yossi Zamir/Flash90)

Le plan de réouverture des écoles n’était pas encore finalisé, mais les informations télévisées en hébreu ont déclaré qu’après les vacances, les élèves devront présenter un test négatif valide du kit de dépistage anti-génique rapide à domicile lors de leur retour à l’école.

Lundi, quelque 600 000 kits de test avaient été collectés par les parents dans différents points de ramassage, selon la Douzième chaîne.

Un plan supplémentaire discuté lors de la réunion de mercredi était l’obligation de tester les élèves une fois par semaine, a indiqué la chaîne. Le projet pilote de test hebdomadaire a débuté la semaine dernière dans quatre écoles, et la semaine prochaine, 22 autres écoles sur les quelque 300 qui se sont inscrites au programme, s’y joindront.

Mercredi après-midi, le ministère de la Santé a signalé 4 802 cas de coronavirus recensés la veille, et le nombre de patients hospitalisés dans un état grave en raison de complications liées au COVID-19 s’élève à 726.

Le personnel du centre médical Ziv porte des équipements de sécurité alors qu’il travaille dans le service de coronavirus de l’hôpital, dans la ville de Tzfat, au nord d’Israël, le 22 septembre 2021. (David Cohen/Flash90)

Selon les chiffres du ministère, il y a 68 875 cas actifs, dont 191 personnes branchées à des ventilateurs. Le nombre de décès s’élève à 7 591.

Le ministère a également indiqué que 6 076 062 Israéliens ont reçu au moins une dose de vaccin et 5 598 549 ont reçu deux doses.
De plus, 3 123 303 personnes ont reçu une injection de rappel.

Le ministère de l’Éducation s’est également préparé à l’éventualité que des enseignants reviennent après les vacances sans avoir reçu de rappel. Avant Rosh HaShana, on estime à 300 le nombre d’enseignants qui n’ont pas encore reçu la troisième dose, rapporte la Douzième chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...