Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Bill Ackman et son épouse acquièrent une participation de 5 % dans la Bourse de Tel-Aviv

L'investissement fait partie de la vente de 18,5 % à des investisseurs en Israël, aux États-Unis, en Europe et en Australie, générant un total de 65 millions de dollars de recettes nettes pour la bourse locale

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Le milliardaire William Ackman, à gauche, et son épouse Neri Oxman, designer et professeur israélo-américaine, sont au centre d'une controverse immobilière dans l'Upper West Side. (Crédit : Sean Zanni/Patrick McMullan, via Getty Images/JTA)
Le milliardaire William Ackman, à gauche, et son épouse Neri Oxman, designer et professeur israélo-américaine, sont au centre d'une controverse immobilière dans l'Upper West Side. (Crédit : Sean Zanni/Patrick McMullan, via Getty Images/JTA)

Alors qu’Israël mène actuellement une guerre contre le groupe terroriste Hamas, le milliardaire et gestionnaire de fonds spéculatifs Bill Ackman et son épouse, la professeure Neri Oxman, designer et universitaire d’origine israélienne, ont acquis une participation en fonds propres de près de 5 % dans la bourse de Tel-Aviv (TASE).

La TASE a annoncé mercredi que des investisseurs locaux et étrangers ont acheté une participation de 18,5 % dans la bourse pour un total de 242 millions de shekels en produit net. Parmi les acheteurs, le couple Ackman a accepté d’investir environ 25 millions de dollars, soit 4,9 %, a indiqué la bourse.

« La transaction a suscité un vif intérêt de la part d’investisseurs d’Israël, des États-Unis, d’Europe et d’Australie, ce qui témoigne d’un fort vote de confiance à l’égard de la bourse de Tel-Aviv et de l’économie israélienne dans son ensemble, en particulier en cette période difficile », a déclaré le TASE dans un communiqué.

Israël est engagé depuis 110 jours dans une guerre qui a éclaté à la suite du massacre perpétré par le Hamas dans le sud du pays le 7 octobre, au cours duquel quelque 1 200 personnes ont été massacrées et environ 250 ont été prises en otage. Depuis cet assaut meurtrier, Ackman, fondateur de Pershing Square Capital Management, a exprimé publiquement son soutien à Israël en appelant à la libération des captifs.

« Posséder une bourse dans un pays avec un énorme potentiel de croissance à long terme est l’un des meilleurs investissements que l’on puisse faire », ont déclaré Ackman et Oxman dans un communiqué envoyé par courrier électronique. « Investir dans la bourse de la ‘Startup Nation’, c’est précisément cela. »

« Il représente notre soutien à Israël et notre confiance dans son économie et son avenir à long terme », ont-ils ajouté.

Illustration : La Bourse de Tel Aviv, le 29 novembre 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Ces dernières semaines, Ackman, ancien élève de Harvard, s’est également fait entendre sur X dans ses appels à la destitution de l’ancienne présidente de Harvard, Claudine Gay, en critiquant son incapacité à gérer l’antisémitisme sur le campus et en commentant les accusations de plagiat dont elle a fait l’objet.

La bourse de Tel Aviv n’a pas fourni d’autres détails sur les noms des autres investisseurs participant à la transaction. La vente a eu lieu après qu’un accord de compromis eut été conclu en décembre entre les banques du pays – Bank Hapoalim, Mizrahi Tefahot et la First International Bank of Israel – qui détenaient auparavant les actions et la bourse locale. Cet accord intervient après que les banques ont été contraintes de vendre leurs actions dans le cadre de la privatisation de la bourse de Tel Aviv.

La bourse de Tel Aviv compte utiliser le produit net de l’opération pour investir dans son infrastructure technologique.

« Soutenir le marché local des capitaux est plus important que jamais à l’heure actuelle », a déclaré la bourse israélienne. « Le produit de la vente permettra à la bourse de continuer à fonctionner afin de développer le marché boursier et de perfectionner le marché local des capitaux pour la croissance continue des entreprises israéliennes et de l’ensemble de l’économie. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.