Caricature de Netanyahu : un ministre Likud associe le New York Times aux nazis
Rechercher

Caricature de Netanyahu : un ministre Likud associe le New York Times aux nazis

Gilad Erdan appelle au licenciement des responsables de la caricature de Trump et du Premier ministre, deux de leurs fils dénoncent un dessin "antisémite"

Une caricature du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du président américain Donald Trump publiée dans l'édition internationale du "New York Times" du 25 avril 2019, dont le journal a reconnu plus tard qu'elle "reprenait des tropes antisémites". (Autorisation)
Une caricature du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du président américain Donald Trump publiée dans l'édition internationale du "New York Times" du 25 avril 2019, dont le journal a reconnu plus tard qu'elle "reprenait des tropes antisémites". (Autorisation)

Dimanche, le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan, du parti du Likud, a fustigé la « caricature antisémite » publiée jeudi par le New York Times et appelé au licenciement des responsables de sa publication.

Le dessin, publié jeudi dans l’édition internationale, montre Netanyahu en chien-guide portant un collier avec une étoile de David et menant un Trump aveugle et coiffé d’une kippa

Le journal a reconnu samedi que la caricature « comportait des clichés antisémites » et qu’elle « était offensante », et qualifié son utilisation « d’erreur de jugement ». Le Times ne s’est néanmoins pas explicitement excusé de l’avoir publiée.

« La caricature antisémite publiée par le New York Times est choquante et rappelle la propagande nazie pendant la Shoah », a dénoncé Gilad Erdan.

« Nous attendons de ceux qui combattent véritablement le racisme et la haine des Juifs qu’ils exigent des excuses de la part du journal et que les responsables de la publication de cette caricature de style nazi soient licenciés du journal ».

C’est António Moreira Antunes, un caricaturiste politique portugais connu et parfois controversé, qui est à l’origine du dessin pour l’hebdomadaire lisboète Expresso, lequel a déjà publié des caricatures critiques d’Israël par le passé.

Ainsi, un dessin datant de 2006 montrait une étoile de David faisant office d’éperon d’une santiag américaine au Moyen-Orient.

Un dessin du caricaturiste portugais António Moreira Antunes datant de 2006 montre une étoile de David ensanglanté en guise d’éperon de l’Amérique au Moyen-Orient. (Crédit : capture écran réseaux sociaux)

Les fils des deux dirigeants ont également fustigé le Times pour sa publication. Le fils de Benjamin Netanyahu, Yair, a ainsi relié la caricature à la couverture de la Shoah par le quotidien dans les années 1940.

« Vous êtes un journal antisémite ! » a-t-il tweeté. « Le New York Times a intentionnellement dissimulé l’extermination de millions de Juifs en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale ! ».

Le cadet Netanyahu a également associé la caricature à la fusillade mortelle de samedi survenue dans une synagogue de Californie.

Donald Trump Jr. a, lui, qualifié le dessin de « répugnant ».

Il a ainsi tweeté : « Je n’ai pas de mots pour l’antisémitisme flagrant exprimé ici. Imaginez si cela s’était produit ailleurs que dans un journal de gauche ? »

Le vice président américain Mike Pense a aussi condamné le journal pour sa caricature antisémite publiée dans l’édition internationale du journal pendant le weekend. « Nous sommes avec Israël et nous condamnons l’antisémitisme sous TOUTES ses formes, y compris les caricatures politiques du @nytimes », a déclaré Pence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...