Conditionnement des aides à Israël : La CoP fustige les candidats démocrates
Rechercher

Conditionnement des aides à Israël : La CoP fustige les candidats démocrates

L'organisation-cadre des Juifs américains a déclaré être "profondément troublée" par les déclarations de Warren, Sanders et Buttigieg

Photo d'illustration : Le sénateur Bernie Sanders (Indépendant -Vermont) et la sénatrice Elizabeth Warren (Démocrate-Massachusetts)  pendant le premier de deux débats de la nomination démocrate à la présidentielle sur CNN à Detroit, le 30 juin 2019 (Crédit : AP Photo/Paul Sancya)
Photo d'illustration : Le sénateur Bernie Sanders (Indépendant -Vermont) et la sénatrice Elizabeth Warren (Démocrate-Massachusetts) pendant le premier de deux débats de la nomination démocrate à la présidentielle sur CNN à Detroit, le 30 juin 2019 (Crédit : AP Photo/Paul Sancya)

JTA — Une organisation-cadre réunissant plus de 50 organisations juives issues de tout le spectre idéologique a condamné les appels de candidats à la présidentielle du parti Démocrate à conditionner les aides militaires apportées à Israël à l’approche de la paix avec les Palestiniens.

« Nous sommes profondément troublés par des déclarations récentes qui poseraient des conditions, des limitations ou des restrictions sur l’assistance sécuritaire américaine fournie à Israël, qui est tellement vitale pour la défense et la sécurité du pays, la protection des intérêts essentiels de l’Amérique et pour la stabilité de la région », ont commenté Arthur Stark, le président, et Malcolm Hoenlein, vice-président exécutif/directeur-général de la CoP (Conference of Presidents of Major American Jewish Organizations) dans un communiqué émis vendredi.

« Cette approche va nuire aux objectifs américains au Moyen-Orient et saper les capacités de notre principal allié à se défendre contre toutes les menaces qu’il est amené à affronter sur toutes ses frontières », a ajouté le communiqué.

Les sénateurs Bernie Sanders du Vermont et Elizabeth Warren du Massachusetts, aux côtés du maire de South Bend, dans l’Indiana, Pete Buttigieg, ont récemment fait part de leur volonté d’utiliser l’aide américaine pour forcer Israël à amorcer des changements politiques en mettant notamment un terme aux constructions d’implantations.

Pete Buttigieg, maire de South Bend et candidat à l’investiture démocrate à la présidence, s’exprime lors d’un débat sur les armes à feu, le mercredi 2 octobre 2019 à Las Vegas. (AP Photo/John Locher)

Les Etats-Unis donnent à Israël 3,8 milliards de dollars par an en assistance militaire.

« L’adoption de cette approche suggérée récompensera ceux qui sont les vrais obstacles aux progrès vers la paix, ceux qui s’engagent dans le terrorisme et qui privent les Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie de l’opportunité de vivre une vie meilleure », a ajouté la Conférence des présidents.

« De plus, cette proposition nuit aux perspectives de négociations. Les Israéliens doivent être assurés qu’ils seront en mesure de se défendre et de dissuader ceux qui cherchent à les détruire » afin de négocier.

L’organisation-cadre a critiqué les candidats qui n’ont pas fait mention du Hamas, l’organisation terroriste à la tête de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...