Décès du père Michel Remaud, figure du dialogue judéo-chrétien
Rechercher

Décès du père Michel Remaud, figure du dialogue judéo-chrétien

Spécialiste du judaïsme et ancien directeur de l'institut Albert-Decourtray d'études juives à Jérusalem, il a vécu dans la capitale israélienne une trentaine d’années

Le père Michel Remaud. (Capture d’écran YouTube / Juifs pour Jésus)
Le père Michel Remaud. (Capture d’écran YouTube / Juifs pour Jésus)

Michel Remaud, prêtre catholique français, est décédé le 23 mai dernier à l’âge de 80 ans, a rapporté le journal La Croix.

L’homme était membre de la Congrégation des fils de Marie immaculée, basée à Chavagnes-en-Paillers (Vendée), décimée par la pandémie de coronavirus – 7 prêtres qui y vivaient en sont morts entre fin avril et fin mai.

Spécialiste du judaïsme et ancien directeur de l’institut Albert-Decourtray d’études juives à Jérusalem, il était une figure du dialogue judéo-chrétien. Il a vécu à Jérusalem une trentaine d’années.

Prêtre depuis 1966, il a publié de nombreux ouvrages et articles sur l’histoire des relations entre Juifs et chrétiens – parmi lesquels Chrétiens devant Israël, Serviteur de Dieu ; À cause des pères : Le “mérite des pères” dans la tradition juive ; Chrétiens et juifs entre le passé et l’avenir ; L’Église au pied du mur : Juifs et chrétiens, du mépris à la reconnaissance ; ou encore Paroles d’Évangile, paroles d’Israël.

Il s’était pris de passion pour l’histoire d’Israël après la guerre des Six jours en 1967. Il a été nommé délégué des relations avec le judaïsme pour le diocèse de Paris en 1982.

Michel Remaud a été lauréat du prix de l’Amitié judéo-chrétienne de France en 2010. L’organisation lui a rendu hommage sur Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...