Dennis Ross : si Biden gagne, Israël n’ira sûrement pas aux urnes prochainement
Rechercher

Dennis Ross : si Biden gagne, Israël n’ira sûrement pas aux urnes prochainement

Le diplomate américain Dennis Ross a prédit jeudi que Netanyahu ne se précipitera pas pour demander de nouvelles élections s'il n'a pas l'atout Trump

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Dennis Ross, ancien conseiller spécial d'Obama et ambassadeur pour le Moyen Orient, à Jérusalem en 2012. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)
Dennis Ross, ancien conseiller spécial d'Obama et ambassadeur pour le Moyen Orient, à Jérusalem en 2012. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)

Le diplomate américain Dennis Ross a prédit jeudi que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne se précipitera pas pour demander de nouvelles élections si Joe Biden était élu aux Etats-Unis.

« Si Biden est élu, je pense que la probabilité que le gouvernement israélien actuel soit dissous et que nouvelles élections soient convoquées va faiblir », a déclaré Ross, ancien ambassadeur au Moyen-Orient, lors d’un évènement du Washington Institute for Near East Policy.

« Si Trump reste, alors je pense que les chances que le Premier ministre Netanyahu soit capable de dissoudre le gouvernement et de demander des élections remontent. Pour Netanyahu, ne pas avoir Trump – avec lequel il semble avoir réussi à cultiver une relation profitable à Israël – c’est une faiblesse politique. Il a une bonne relation personnelle avec Biden, mais ça ne changera pas le paysage politique et je pense que la probabilité que le gouvernement israélien actuel soit dissous et que de nouvelles élections soient convoquées va faiblir », a expliqué Ross.

Netanyahu chercherait à convoquer de nouvelles élections pour éviter d’avoir à remettre le pouvoir à Benny Gantz l’an prochain, dans le cadre de leur accord de rotation – en jouant avec le budget qui doit être voté avant le 23 décembre, sinon la Knesset sera automatiquement dissoute.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...