Des citernes souterraines datant de l’époque ottomane découvertes à Jérusalem
Rechercher

Des citernes souterraines datant de l’époque ottomane découvertes à Jérusalem

Deux grands réservoirs sont à l'étude dans le cadre des efforts de conservation avant le projet de construction sur le site de l'ancien hôpital Shaare Zedek

Des citernes d'eau datant de l'Empire ottoman découvertes avant les travaux de construction à Jérusalem (Crédit : Midtown Jerusalem)
Des citernes d'eau datant de l'Empire ottoman découvertes avant les travaux de construction à Jérusalem (Crédit : Midtown Jerusalem)

Deux grandes citernes souterraines pour la collecte et le stockage de l’eau de pluie, datant de l’Empire ottoman, ont été révélées à Jérusalem lors de travaux de construction, a annoncé jeudi la municipalité.

Les réservoirs ont été examinés lors des enquêtes menées en amont d’un projet de construction massif sur le site de l’ancien hôpital Shaare Zedek, dans le centre de la ville.

Selon le communiqué de la municipalité, les citernes étaient utilisées pour recueillir l’eau de pluie des toits et des cours de la ville.

L’existence des citernes était déjà connue, selon la municipalité, puisque les réservoirs apparaissent dans les plans de construction du XIXe siècle pour la zone entourant le site historique de l’hôpital.

Dans le cadre du processus de conservation du site lors de la construction d’un complexe commercial et résidentiel, il a été décidé de vérifier si les réservoirs étaient encore intacts.

La municipalité a déclaré que la mise au jour des citernes était le fruit d’une collaboration entre le service de conservation et de planification de la ville et les promoteurs du site.

Des citernes d’eau datant de l’Empire ottoman découvertes avant les travaux de construction à Jérusalem (Crédit : Midtown Jerusalem)

La première étape du projet a consisté à déployer un géoradar pour obtenir des images du système souterrain de stockage de l’eau. Ensuite, le site a été fouillé et des experts ont été envoyés sur place pour examiner les deux citernes – d’environ 12 mètres de long, de six à sept mètres de large et au moins six mètres de haut.

Les citernes, qui contenaient encore un peu d’eau de pluie, étaient plâtrées à l’intérieur et bien conservées, avec des voûtes croisées intégrées, un élément de construction commun à l’architecture romaine et gothique qui donne une structure incurvée aux plafonds.

« La révélation des citernes d’eau datant de l’époque de l’Empire ottoman est une étape supplémentaire pour montrer les secrets du passé de la Jérusalem historique », a déclaré le maire Moshe Lion dans un communiqué. « La combinaison de l’ancien et du nouveau, de l’historique et du moderne, fait de Jérusalem une ville pleine d’un charme architectural passionnant. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...