Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Des sénateurs français en visite en Israël et dans les Territoires palestiniens

La délégation ira au kibboutz de Kfar Aza, l'un des lieux de l'attaque sans précédent des terroristes du Hamas le 7 octobre, et rencontrera des familles d'otages

Le président du Sénat Gerard Larcher devant l'Arc de Triomphe, à Paris, le 11 novembre 2023. (Crédit : Ludovic Marin/POOL/AFP)
Le président du Sénat Gerard Larcher devant l'Arc de Triomphe, à Paris, le 11 novembre 2023. (Crédit : Ludovic Marin/POOL/AFP)

Une délégation sénatoriale de toutes les sensibilités politiques voyage mercredi et jeudi en Israël et dans les Territoires palestiniens et rencontrera notamment le président d’Israël, Isaac Herzog, et celui de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, selon le programme de la visite publié par le Sénat.

Le président de la chambre haute, Gérard Larcher, sera accompagné de six présidents de groupes parlementaires allant des communistes aux Républicains pour cette visite parlementaire.

Parmi eux, le chef des sénateurs LR, Bruno Retailleau, qui a néanmoins prévenu qu’il ne s’y rendrait pas si les débats sur le projet de loi immigration venaient à s’étirer encore très tard mardi.

La délégation sénatoriale doit s’envoler pour Israël mardi dans la soirée, pour un retour prévu vendredi avec deux jours sur place. Le socialiste Patrick Kanner est aussi du voyage, tout comme le chef de file des sénateurs macronistes, François Patriat.

Le programme publié par le Sénat intègre de multiples rendez-vous, à commencer par un entretien mercredi avec le président de la Knesset, Amir Ohana.

Ils doivent également se déplacer au kibboutz de Kfar Aza, l’un des lieux de l’attaque sans précédent des terroristes du Hamas le 7 octobre, et rencontrer des familles d’otages. Une conférence de presse clôturera le voyage, jeudi, à Tel Aviv.

Vue de la destruction causée par le massacre terroriste du Hamas, au kibboutz Kfar Aza, dans le sud d’Israël, le 15 octobre 2023. (Crédit : Edi Israel/Flash90)

Plusieurs parlementaires français se sont déjà rendus en Israël depuis le début de la guerre, notamment la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, reçue les 21 et 22 octobre, quelques jours avant une visite du président Emmanuel Macron.

Mme Braun-Pivet, accompagnée à l’époque du patron des Républicains, Eric Ciotti, du député des Français de l’étranger Meyer Habib (apparenté LR), et de Mathieu Lefèvre (Renaissance), président du groupe d’amitié France-Israël, ne s’était en revanche pas rendue dans les Territoires palestiniens.

Le Parti socialiste et le Parti communiste, conviés par la présidente, avaient décliné l’invitation.

La guerre entre Israël et les terroristes palestiniens du Hamas, entrée mardi dans son 74e jour, a débuté le 7 octobre avec l’attaque sanglante du groupe terroriste islamiste palestinien, qui a fait environ 1 140 morts selon un décompte de l’AFP réalisé à partir des derniers chiffres officiels israéliens disponibles.

Israël a répliqué en se donnant pour mission d’anéantir le Hamas. Le ministère de la Santé du Hamas a fait état mardi de 19 667 morts dans les bombardements israéliens, des chiffres invérifiables de manière indépendante et qui ne font pas la distinction entre civils et terroristes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.