Eizenkot : plus important de réduire l’influence de l’Iran que de lutter contre l’EI
Rechercher

Eizenkot : plus important de réduire l’influence de l’Iran que de lutter contre l’EI

Le chef d'État-major a salué les capacités renouvelées d'Israël depuis la Seconde guerre du Liban

Gadi Eizenkot, chef d'état-major de l'armée israélienne, pendant la conférence de Herzliya, le 20 juin 2017. (Crédit : Hagai Fried/conférence de Herzliya)
Gadi Eizenkot, chef d'état-major de l'armée israélienne, pendant la conférence de Herzliya, le 20 juin 2017. (Crédit : Hagai Fried/conférence de Herzliya)

Le chef d’état-major Gadi Eisenkot a déclaré que réduire la sphère d’influence de l’Iran dans la région est plus important que la lutte contre l’État islamique.

Devant la Comission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense, Eizenkot a déclaré que « faire baisser l’influence de l’Iran dans les régions limitrophes avec Israël n’est pas moins important que vaincre l’État islamique, et pour Israël, ça l’est peut-être plus ».

Il a ajouté qu’au cours de ces onze dernières années, depuis la Seconde guerre du Liban, Israël a considérablement renforcé ses capacités opérationnelles et son renseignement, et a désormais des « capacités qu’il n’a jamais eu ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...