Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Euroligue : Maccabi Tel Aviv s’impose face à Monaco

Le Rocher s'est incliné lors du match de la 18e journée d'Euroligue, délocalisé à Belgrade en raison du conflit en cours entre Israël et le Hamas

Un joueur du Maccabi Tel Aviv frappe le ballon lors d'un match. (Yonatan Sindel/Flash90)
Un joueur du Maccabi Tel Aviv frappe le ballon lors d'un match. (Yonatan Sindel/Flash90)

Un réveil en seconde période et Mike James n’ont pas suffi. Monaco s’est incliné face au Maccabi Tel Aviv (93-83) mardi en match de la 18e journée d’Euroligue, délocalisé à Belgrade en raison du conflit en cours entre Israël et le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas.

Après son coup de force contre Barcelone (91-71), le Rocher n’a pas entamé 2024 comme il avait conclu 2023. Malgré 27 points de sa star, l’ASM a laissé le Maccabi lui chiper sa cinquième place en signant un succès de plus (11).

La faute à sa première période. Dominé, en particulier sous l’arceau jusqu’à être mené de 18 longueurs (46-28), Monaco a réagi ensuite, sous l’impulsion de Mike James qui a permis aux siens de se maintenir à cinq unités (78-73), grâce à 15 points et 100% de réussite au tir dans le dernier quart-temps, avant de craquer.

« C’était un match à notre portée. Les regrets, on les a en première période, on n’a pas su entrer dans le match avec combativité et on l’a payé. On a répondu ensuite mais on a grillé trop d’énergie pour revenir », a analysé l’intérieur monégasque « Mam » Jaiteh au micro de Skweek.

Les hommes de Sasa Obradovic laissent filer un succès précieux face à un adversaire direct, eux qui sont en chasse d’une place dans le top-4 de saison régulière, synonyme d’avantage du terrain en quart de finale, comme l’an passé. Quand l’ASM avait écarté, au bout d’un cinquième match dans son cocon de Gaston-Médecin, ce même Maccabi.

Dans cette optique, la semaine s’annonce décisive pour la Roca Team avec un déplacement au Pirée jeudi (20h15) face à son bourreau des demi-finales l’année dernière, l’Olympiakos, autre concurrent direct au top-4.

Côté israélien, l’arrière américain Bonzie Colson a répondu à « Magic Mike », aidé à la mène par Tamir Blatt (cinq passes), arrivé cette année et fils de l’ex-entraineur emblématique du Maccabi, David Blatt, l’homme l’ayant mené au sacre en Euroligue voilà dix ans.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.