Israël en guerre - Jour 196

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Ilkin Nazarov, 29 ans : Enfant unique, il était « le centre du monde de ses parents »

Assassiné lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Ilkin Nazarov, assassiné lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran Instagram ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Ilkin Nazarov, assassiné lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran Instagram ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Ilkin Nazarov, 29 ans, originaire de Kiyrat Yam, a été assassiné par des terroristes palestiniens du Hamas lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre.

Il a d’abord été considéré comme disparu, sa famille ayant vu des vidéos de lui se cachant dans une benne à ordures avec un groupe de festivaliers, selon une interview de sa cousine Zarina sur la radio 104.5FM le 9 octobre. Le matin de l’assaut, Ilkin a envoyé un message à son père pour lui dire qu’il se cachait : « Papa, ne t’inquiète pas, nous nous cachons dans un conteneur », avait-il écrit. « Je t’aime. »

Dès lors, le contact a été rompu.

Son corps a été identifié quelques jours après le massacre, selon un média local du nord d’Israël.

Selon son cousin Eran Golaev, dont l’éloge funèbre a été diffusé sur les réseaux sociaux et les sites d’information locaux, les terroristes auraient lancé une grenade dans le conteneur où se cachait Ilkin. Toutefois, la cause officielle du décès n’a pas été rendue publique.

« Tu étais toujours souriant, tu étais toujours gentil. Tu ne t’es jamais battu avec personne », a déclaré Golaev lors des funérailles.

« J’ai écrit aux autres cousins que nous organiserions une fête en l’honneur de ton retour et aujourd’hui, vraiment, tout le monde était là. Toute la famille et les amis. Mais ce n’est pas parce que tu es revenu, du moins pas de la manière dont nous le souhaitions. »

Ilkin était fils unique et ses deux parents, ainsi que sa famille élargie, lui survivent. « Veille sur tes parents, s’il te plaît », a imploré Golaev. « Ils n’ont pas d’autre enfant que toi. »

Il était « le centre du monde de ses parents », selon une amie proche et colocataire, Vika Ostrovksy, qui a fait l’éloge d’Ilkin sur les réseaux sociaux.

Selon elle, Ilkin était « des plus loyaux envers ses amis et sa famille, prêt à aller à l’autre bout de la Terre si nécéssaire ».

« Dans sa langue maternelle, son nom signifie ‘premier' », a écrit Ostrovsky.

« Il était assurément le seul et l’unique. Toujours souriant. À mes yeux, c’était un ange sur Terre. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.