Rechercher

Isaac Herzog s’entretient avec Eytan Stibbe par vidéoconférence

À 400 km de la terre, l'astronaute a lu une partie de la prière donnée par le président avant son départ : "Et tu as apporté la paix à la terre et la joie à tous ses habitants"

L'astronaute israélien Eytan Stibbe, à gauche, s'entretenant avec le président israélien Isaac Herzog par vidéoconférence de la station spatiale internationale, le 10 avril 2022. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
L'astronaute israélien Eytan Stibbe, à gauche, s'entretenant avec le président israélien Isaac Herzog par vidéoconférence de la station spatiale internationale, le 10 avril 2022. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)

Environ 24 heures après s’être amarré à la Station spatiale internationale (SSI) dans le cadre de la première mission entièrement privée vers la station, l’homme d’affaires israélien devenu astronaute Eytan Stibbe s’est entretenu avec le président Isaac Herzog par vidéoconférence.

« Ma femme Michal et moi sommes ravis d’être ici ce soir », a déclaré Herzog lors de la transmission de l’événement qui s’est tenu à Tel Aviv. « En ces temps difficiles que nous traversons sur terre, nous sommes heureux d’avoir une source de lumière dans le ciel », a-t-il ajouté, faisant référence à la vague d’attaques terroristes en Israël.

« Des moments comme ceux-ci nous apportent de l’inspiration et de la joie, surtout en ces jours pénibles qui ont été marqués par des moments sombres et douloureux, ici à Tel-Aviv. C’est aussi l’occasion d’exprimer nos condoléances aux familles endeuillées, d’exprimer notre douleur et de dire – la vie continue de plein fouet », a déclaré le président.

« Regarder le ciel et savoir qu’un représentant israélien, un représentant de l’humanité et aussi du peuple juif travaille à bord de la SSI, lit des poèmes en hébreu et mène des dizaines d’expériences fascinantes, est certainement un moment important », a ajouté Herzog.

S’adressant à Stibbe, un ancien pilote de chasse et le deuxième Israélien à aller dans l’espace, Herzog a répété sa déclaration précédente, disant à Stibbe « vous êtes un rayon de lumière dans le ciel. Nous sommes tous très excités. Vous faites des choses merveilleuses ».

« Revenez en toute sécurité et continuez le merveilleux projet que vous avez commencé », a ajouté le président israélien.

« Merci, Monsieur le Président. Pour la première fois, un drapeau israélien flotte à bord de la SSI. C’est très émouvant », a déclaré M. Stibbe, avant de montrer le cadeau que lui a offert M. Herzog avant son voyage dans l’espace – un cube en verre portant la Prière pour le bien-être de l’État d’Israël, écrite de la main de son auteur, le grand-père du président, Isaac Halevi Herzog, premier grand rabbin d’Israël.

Le spationaute israélien a ensuite lâché le cube, le laissant flotter en apesanteur et lisant une partie de la prière.

« Je voudrais souligner une phrase spéciale de cette prière, une belle phrase : ‘Apportez la paix sur la terre, et la joie éternelle à ses habitants' », a déclaré Stibbe.

Interrogé sur son premier jour à bord de la SSI, Stibbe a déclaré qu’il « faut environ deux jours pour s’habituer aux différents flux de liquides dans le corps et aux différentes sensations de faim et de soif. C’est très différent de ce que l’on ressent sur terre ».

« La chose la plus spéciale de ce premier jour ici dans la station a été la coopération parce que nous étions un groupe de quatre personnes sans expérience – une avec un peu d’expérience, mais trois sans aucune expérience – l’équipe qui était ici, les huit autres, nous ont aidés pour tout ce dont nous avions besoin, même pour accrocher le drapeau derrière moi », a déclaré Stibbe, en montrant le drapeau israélien.

« Eytan, vous êtes une personne très courageuse et le pays tout entier est fier de vous », a dit le président, avant de conclure leur conversation.

L’Israélien Eytan Stibbe entre dans la Station spatiale internationale, le 9 avril 2022. (Crédit : Capture d’écran/SpaceX)

Dans le cadre de la mission Rakia, financée par des fonds privés, Stibbe a transporté vers le laboratoire orbital quelque 35 expériences pour des entreprises et des institutions de recherche, qu’il a commencé à mener dimanche.

Selon le site d’information Walla, l’une des expériences qu’il a déjà commencées consiste à mesurer l’impact de la microgravité sur la fonction oculaire.

Selon le rapport, la première phase de l’expérience, qui comprend un examen numérique de ses yeux, a été réussie et nécessitera deux autres étapes avant d’être achevée.

Les experts espèrent que les données recueillies par Stibbe dans le cadre de l’expérience permettront de réaliser d’importantes percées dans le domaine des soins oculaires.

Eytan Stibbe s’entraîne pour une étude avec le Fluidic Telescope Experiment (FLUTE) conçu et construit par des chercheurs de la faculté de génie mécanique du Technion en collaboration avec une équipe de chercheurs de la NASA. (Crédit : avec l’aimable autorisation du Technion)

Bien que des particuliers aient déjà visité la SSI, l’Ax-1 est le premier lancement d’un vaisseau spatial privé à destination de l’avant-poste, les installations de lancement étant louées par la NASA.

Contrairement aux récents vols suborbitaux de Blue Origin et Virgin Galactic qui ont fait beaucoup de bruit, Axiom affirme que sa mission ne doit pas être considérée comme du tourisme, en raison de ses objectifs scientifiques.

Ilan Ramon, le tout premier astronaute israélien, avait trouvé la mort en 2003, quand sa navette spatiale Columbia s’est désintégrée lors de sa rentrée dans l’atmosphère, tuant les sept membres d’équipage à bord. Des membres de la famille Ramon étaient présents lorsque le vol de Stibbe a été annoncé pour la première fois en 2020, et ils étaient également présents lors du décollage à Orlando vendredi.

Stibbe prévoit de rendre hommage à Ramon pendant la mission. Il a emporté des pages du journal spatial de Ramon qui ont survécu, ainsi que des souvenirs de ses enfants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...