Rechercher

L’astronaute israélien Stibbe est arrivé à la Station spatiale internationale

L'ex-pilote de combat participe à la première mission complètement privée et il mènera des expériences scientifiques variées pendant son séjour

L'Israélien Eytan Stibbe entre dans la Station spatiale internationale, le 9 avril 2022. (Crédit : Capture d'écran/SpaceX)
L'Israélien Eytan Stibbe entre dans la Station spatiale internationale, le 9 avril 2022. (Crédit : Capture d'écran/SpaceX)

La première mission spatiale entièrement privée, composée de trois hommes d’affaires et d’un ancien astronaute partis à bord d’une fusée de SpaceX, est arrivée tôt samedi à la Station spatiale internationale (SSI) où elle restera un peu plus d’une semaine. A son bord, l’Israélien Eytan Stibbe.

Tout sourire, pouces souvent levés dans leurs uniformes noir et bleu, le commandant de la mission Ax-1, l’Américano-Espagnol Michael Lopez-Alegria, le Canadien Mark Pathy, l’Américain Larry Connor et l’Israélien Stibbe sont sortis l’un après l’autre de la capsule Dragon de SpaceX.

Ils ont été accueillis par des accolades des membres d’équipage de la SSI et des flashes d’appareil photo.

Lors d’une cérémonie accueillant les nouveaux astronautes, Stibbe a prononcé quelques mots en hébreu.

« C’est la première fois qu’il est possible de parler hébreu ici », s’est-il amusé. « Nous formons un groupe de travail qui collaborera ensemble, nous allons nous aider les uns et les autres à atteindre nos objectifs. Chacun d’entre nous a un plan de travail entier ».

« Bonne chance à tous et bonne chance à Rakia », a-t-il continué, en référence au nom de la mission israélienne.

Larry Connor s’est dit « ravi et honoré » de participer à l’expérience mais aussi conscient de la « responsabilité » de cette première mission composée de « civils », se préparant à « une semaine de recherche chargée ».

Mark Pathy a qualifié l’aventure d' »incroyable ».

Stibbe, un homme d’affaires, Larry Connor qui est originaire de l’Ohio et le canadien Mark Pathy ont versé 55 millions de dollars chacun pour le transport en fusée.

Michael Lopez-Alegria, un ancien astronaute de la Nasa de 63 ans, est désormais employé de la société Axiom, qui a organisé le voyage, et il s’était déjà rendu dans l’ISS.

Le rôle de pilote est occupé par Larry Connor, qui est à la tête d’une société immobilière.

Mark Pathy est le patron d’une société d’investissement et l’ex-pilote de combat Eytan Stibbe est le cofondateur d’un fonds d’investissement.

La capsule Dragon qui a transporté les hommes avait décollé grâce à une fusée SpaceX, vendredi. Elle a brièvement interrompu son approche vers la Station spatiale internationale après la panne d’un fil vidéo nécessaire pour rallier la Station spatiale internationale mais les équipes, sur le terrain, ont trouvé un moyen de contourner le problème.

Axiom Space a acheté à SpaceX le moyen de transport et rétribué la Nasa pour l’utilisation de sa station.

Les quatre hommes ont un programme bien rempli, avec quelque 25 expériences sur le vieillissement, la santé cardiaque ou encore les cellules souches.

Les visiteurs, pendant leur séjour, pourront accéder à toute la Station spatiale à l’exception du quartier réservé aux Russes – ils auront besoin pour s’y rendre de la permission des trois cosmonautes. Trois Américains et un Allemand se trouvent aussi à bord de la SSI.

Samedi matin, Stibbe et les trois autres passagers de la Capsule Dragon de SpaceX étaient entrés en communication avec la salle de contrôle sur Terre.

« Salut à tous », a dit Stibbe en hébreu. « Nous nous sommes dorénavant habitués à l’absence de gravité et on commence à se sentir plus à l’aise. »

« J’ai d’ailleurs un autre indicateur de l’absence de gravité », avait-il ajouté, lâchant un jouet sous forme de pieuvre qu’il tenait dans la main et qui lui avait été donné par sa petite-fille avant son départ.

« Le lancement a été formidable », avait-il continué. Nous survolons pour le moment l’Afrique et d’ici une quinzaine de minutes, nous survolerons les rivages d’Israël ».

Axiom Space a conclu un accord pour un total de quatre missions avec SpaceX, et la Nasa a déjà formellement approuvé le principe d’une deuxième, Ax-2.

Pour Axiom Space, il s’agit d’une première étape vers un but ambitieux: la construction de sa propre station spatiale.

Le tout premier astronaute israélien, Ilan Ramon, était mort en 2003 quand la navette spatiale Colombia s’était désintégrée alors qu’elle re-rentrait dans l’atmosphère, entraînant la mort des sept membres d’équipage. Des membres de la famille de Ramon étaient présents lorsque l’annonce du vol de Stibbe avait été faite pour la première fois en 2020, et ils étaient aussi là lors du décollage qui a eu lieu vendredi à Orlando.

Stibbe prévoit de rendre hommage à Ramon pensant la mission. Il a amené avec lui des pages du journal intime que Ramon avait écrit dans l’espace et qui ont été retrouvées, ainsi que des notes de ses enfants.

Contrairement aux vols sous-orbitaux mis en place récemment par Blue Origin et par Virgin Galactic qui ont récemment attiré l’attention, Axiom a souligné le fait que sa mission ne devait pas être considérée comme touristique en raison de ses objectifs scientifiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...