Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Jeff Merkley accusé d’antisémitisme dans un message de Pâques sur la présence de Tsahal à Gaza

Le sénateur américain a fait référence à la fête chrétienne célébrant la résurrection de Jésus dans un tweet appelant les États-Unis à cesser de fournir des bombes à Israël

Le sénateur Jeff Merkley lors de l'audition de la sous-commission des Crédits du Sénat pour l'Intérieur, l'Environnement et les Agences connexes, au Capitole, à Washington, le 3 mai 2023. (Crédit : Mariam Zuhaib/AP Photo)
Le sénateur Jeff Merkley lors de l'audition de la sous-commission des Crédits du Sénat pour l'Intérieur, l'Environnement et les Agences connexes, au Capitole, à Washington, le 3 mai 2023. (Crédit : Mariam Zuhaib/AP Photo)

WASHINGTON – JTA – Une série de personnalités juives et pro-Israël, y compris l’envoyée d’Israël pour la lutte contre l’antisémitisme, ont accusé le sénateur Jeff Merkley de faire preuve d’une « diffamation du sang » pour avoir lié Pâques à ce qu’il a appelé les « bombardements aveugles » d’Israël sur Gaza.

Merkley, un démocrate de l’Oregon, avait déjà marqué le dimanche de Pâques sur X en souhaitant une « fête bénie ». Il a ensuite publié un message citant la fête pour appeler à réduire les livraisons d’armes à Israël et à faire pression sur le pays pour qu’il facilite l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

« En ce jour de Pâques, réfléchissons au bombardement aveugle de Gaza par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a tué plus de 20 000 femmes et enfants, et à sa restriction de l’aide humanitaire, qui a poussé les Palestiniens au bord de la famine », a déclaré Merkley dans un fil de discussion de trois messages sur X.

Israël a contesté le nombre de femmes et d’enfants tués avancé par le groupe terroriste palestinien du Hamas, affirmant qu’il était inférieur, et a déclaré qu’il faisait tout son possible pour permettre l’entrée de l’aide à Gaza.

« Mais nous devons également reconnaître que l’Amérique est complice de cette tragédie en approvisionnant Israël en bombes et en n’utilisant pas l’influence de l’Amérique pour augmenter l’aide fournie à Gaza », a ajouté Merkley. « En nous référant à l’admonition de nourrir les affamés et d’aider les étrangers, et à l’expression ‘heureux les artisans de la paix’, poussons l’équipe Biden à faire mieux. Plus d’aide. Pas de bombes. »

La phrase « Heureux les artisans de paix » est tirée du Sermon sur la montagne de Jésus, dans l’Évangile de Matthieu, et est parfois citée dans les sermons de Pâques.

Des militants anti-guerre manifestant devant le bureau du sénateur Jeff Merkley dans le Hart Senate Office Building, au Capitole, à Washington, le 3 novembre 2023. (Crédit : J. Scott Applewhite/AP Photo)

Merkley est l’un des sénateurs qui critiquent le plus ouvertement Israël. Il a été le premier sénateur, le 20 novembre, à appeler à un cessez-le-feu dans la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée le 7 octobre après que le groupe terroriste a envahi le sud d’Israël, tuant près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en enlevant 253 autres.

Son bureau n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Plusieurs voix juives ont réagi au message et ont condamné la déclaration de Merkley ainsi que son lien avec Pâques, la fête chrétienne célébrant la résurrection de Jésus, qui a longtemps été utilisée pour justifier les attaques contre les Juifs, à qui l’on reproche faussement d’avoir tué Jésus. Au cours des dernières décennies, l’Église catholique et d’autres grandes confessions chrétiennes ont rejeté cette accusation, bien qu’elle persiste dans certains milieux.

Michal Cotler-Wunsh, ancienne législatrice centriste et envoyée spéciale d’Israël pour la lutte contre l’antisémitisme, a écrit dans un billet sur X que l’invocation de la fête pour critiquer l’action militaire d’Israël était une diffamation du sang.

« Un sénateur américain. Colporter la diffamation du sang. À Pâques. Nous sommes déjà passés par là […] », a-t-elle écrit.

Michal Kotler-Wunsh. (Crédit : Rami Zarenger)

Cotler a été rejointe par David Harris, ancien directeur-général du Comité juif américain, qui a décrit le message de Merkley comme une diffamation du sang. Harris a joint à ses arguments contre l’affirmation de Merkley un graphique massif de « BLOOD LIBEL ». (La diffamation par le sang fait généralement référence à la fausse accusation de meurtre rituel, un vieux cliché antisémite selon lequel les Juifs utilisent le sang d’enfants chrétiens dans des rituels, bien que le terme ait été appliqué plus largement à des accusations fallacieuses de meurtres gratuits commis par des Juifs).

« L’aide humanitaire arrive quotidiennement à Gaza, le Hamas accumule l’aide, ne la distribue pas, l’action militaire d’Israël est aussi précise que n’importe quelle autre dans l’histoire, le chiffre des victimes provient du Hamas », a déclaré Harris. « Tout cela dans le cadre d’une guerre, sénateur, déclenchée par le Hamas, un groupe terroriste étranger désigné comme tel par les États-Unis. »

Certaines réactions se sont concentrées sur le lien que Merkley a établi avec Pâques, tout en affirmant qu’il s’agirait autrement de ses alliés politiques.

« Je le dis en tant que démocrate libéral qui est probablement d’accord avec vous sur 99 % de la politique : pourquoi diable utilisez-vous ce cadre, sur Pâques, qui est chargé de siècles de diffamation du sang contre les Juifs, pour faire cet argument ? », a fait remarquer Joshua Zeitz, un historien qui se décrit comme un sioniste libéral.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.