Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Jérusalem: Des activistes anti-refonte attachés les uns aux autres près des ministères

Le groupe affirme qu'il tente d'empêcher le pays de "se diriger vers une dictature messianique" ; 10 personnes ont été arrêtées

Des manifestants contre la réforme du système judiciaire bloquant une route près d'un complexe gouvernemental, à Jérusalem, le 14 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des manifestants contre la réforme du système judiciaire bloquant une route près d'un complexe gouvernemental, à Jérusalem, le 14 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Une vingtaine d’activistes protestant contre le remaniement judiciaire du gouvernement ont bloqué l’entrée d’une rue menant à d’un certain nombre de bureaux du gouvernement à Jérusalem mardi matin.

Les militants se sont attachés les uns aux autres à l’aide de tubes en plastique, bloquant ainsi le passage aux employés qui tentaient d’entrer dans les bureaux appartenant aux ministères de l’Intérieur, des Finances et de l’Économie sur la rue Bank Israel dans la capitale.

Les militants portaient des pancartes indiquant « Pour qui travaillez-vous ? », un message apparemment adressé aux fonctionnaires.

« Arrêtez de courir vers une dictature messianique et commencez à établir une véritable démocratie. En attendant, nous continuerons à bloquer la réforme avec nos corps », ont déclaré les organisateurs dans un communiqué.

Après que le groupe du collectif « Blocking the overhaul » (Blocage de la refonte) a refusé de partir pendant environ deux heures, les policiers ont déclaré avoir fait usage de la force pour les déloger.

Une vidéo montre des agents des forces de l’ordre en train de séparer les manifestants.

Dix personnes ont été arrêtées pour être interrogées.

L’action a eu lieu quelques heures après que la Knesset a fait avancer un projet de loi déterminant qui permettra d’assortir les lois d’une dite clause « dérogatoire », une clause qui interdira à la Haute cour de les réexaminer.

Ainsi, la coalition se rapproche encore davantage de l’adoption par le Parlement de la série de réformes largement controversées qu’elle veut mettre en place dans le système judiciaire israélien.

Des manifestants contre la réforme du système judiciaire arrêtés après avoir bloqué une route près d’un bureau gouvernemental, à Jérusalem, le 14 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

En outre, un projet de loi pour empêcher la Haute Cour d’ordonner à un Premier ministre de se récuser, même en cas de conflit d’intérêts a été adoptée en première lecture à la Knesset, de même qu’un projet de loi abrogeant les sections de la Loi de 2005 sur le désengagement qui a ouvert la voie à l’évacuation de quatre implantation dans le nord de la Cisjordanie.

Dans le même temps, les manifestants se préparaient à une nouvelle journée de perturbations jeudi.

La semaine dernière, une vingtaine de manifestants se sont collés au sol à l’entrée d’un bâtiment de Tel-Aviv abritant plusieurs bureaux du gouvernement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.