Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Kanye West invité surprise d’un concert de Travis Scott à Rome

Le rappeur fait sa première apparition surprise, une semaine après son retour sur Twitter/X et après ses propos antisémites de l'an dernier

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Kanye West, désormais connu sous le nom de Ye, en noir, et Travis Scott, en blanc, en concert à Rome, le 7 août 2023. (Crédit : Capture d'écran ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Kanye West, désormais connu sous le nom de Ye, en noir, et Travis Scott, en blanc, en concert à Rome, le 7 août 2023. (Crédit : Capture d'écran ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Le rappeur et créateur de mode Ye, anciennement connu sous le nom de Kanye West, est apparu dans un concert lundi pour la première fois depuis une série de déclarations antisémites datant de l’année dernière.

Ye a fait une apparition surprise sur scène lors d’un concert du rappeur Travis Scott à Rome au Circus Maximus, un parc du centre-ville qui était autrefois utilisé pour des courses de chars.

Scott présentait en avant-première son nouvel album numéro 1, « Utopia », lorsqu’il a fait monter son mentor Ye sur scène, suscitant les acclamations de l’immense foule.

Ye a émergé des coulisses, tout de noir vêtu avec une capuche noire, tandis que Scott sautait d’un édifice sur scène enveloppé de fumée.

Ils ont interprété ensemble deux chansons de Ye, « Praise God » et « Can’t Tell Me Nothing ».

Scott a présenté Ye comme « le plus grand » lors du concert, qui a également été retransmis en direct sur Internet.

« Il n’y a pas d’Utopia sans Kanye West. Il n’y a pas de Travis Scott sans Kanye West », a déclaré Scott.

« Il n’y a pas de Rome sans Kanye West. Faites du bruit pour Ye », a-t-il dit, suscitant des cris de « Kanye » dans le public.

Le dernier concert de Ye avait eu lieu à Miami en février 2022.

Ye s’est fait discret depuis une série d’attaques antisémites l’année dernière, en ligne et lors de différentes interviews, qui l’ont vu épouser la haine des Juifs, menacer les Juifs, faire l’éloge d’Adolf Hitler et se qualifier lui-même de nazi. Il ne s’est jamais excusé.

À la même époque, Ye avait également participé à une réunion avec l’ancien président américain Donald Trump et le négationniste Nick Fuentes.

La rhétorique de Ye a été liée à des dizaines d’incidents antisémites réels, dont des agressions physiques, et à une haine généralisée des Juifs en ligne, a rapporté l’Anti-Defamation League (ADL).

Ye a perdu des contrats avec Adidas, Balenciaga et Gap après son offensive raciste.

Le partenariat entre Ye et Adidas a fait l’objet d’une attention particulière, car l’entreprise a pris le temps de laisser tomber le rappeur, cherchant à se défaire de ses liens commerciaux avec Ye. Sa populaire ligne de chaussures Yeezy représentait une part importante du chiffre d’affaires global de l’entreprise.

Adidas s’est retrouvé avec plus d’un milliard de dollars de baskets haut de gamme sans aucun débouché clair pour les vendre. La semaine dernière, Adidas a engrangé 437 millions de dollars grâce à la première mise en vente des baskets Yeezy.

Une partie des recettes sera reversée à des groupes engagés dans la lutte contre l’antisémitisme, ce qui a suscité l’approbation de certains dirigeants juifs américains.

X, l’entreprise anciennement connue sous le nom de Twitter, a pris la direction opposée la semaine dernière, s’attirant les foudres des groupes juifs en rétablissant le compte de Yeezy, environ huit mois après sa suspension.

A l’automne dernier, Kanye West a publié une image représentant une croix gammée entrelacée avec une étoile de David, et le magnat Elon Musk a suspendu l’artiste de la plateforme, qu’il avait achetée quelques semaines plus tôt.

À l’époque, Musk avait qualifié le message de Ye d »‘incitation à la violence ». Il n’a pas commenté le retour de Ye sur la plateforme.

Jonathan Greenblatt, PDG de l’ADL, a déclaré sur Twitter qu’il était « absolument révoltant que l’antisémite Kanye West n’ait pas été suspendu de Twitter/X et qu’il ait reçu une coche de vérification dorée. Il n’a absolument rien fait pour s’amender. »

Kanye West compte plus de 31 millions d’abonnés sur la plateforme et n’a pas encore publié de message depuis sa réintégration.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.