Rechercher

Balenciaga rompt ses liens avec Kanye West

Le rappeur américain est depuis longtemps indissociable des controverses qu’il crée, mais ses dernières frasques l’ont éloigné de certains de ses fans et de partenaires commerciaux

Kanye West assistant à la Vanity Fair Oscar Party après la 92e cérémonie annuelle des Oscars au Wallis Annenberg Center for the Performing Arts à Beverly Hills, en Californie, le 9 février 2020. (Crédit : Jean-Baptiste Lacroix/AFP)
Kanye West assistant à la Vanity Fair Oscar Party après la 92e cérémonie annuelle des Oscars au Wallis Annenberg Center for the Performing Arts à Beverly Hills, en Californie, le 9 février 2020. (Crédit : Jean-Baptiste Lacroix/AFP)

La maison de couture parisienne Balenciaga a rompu ses liens avec le rappeur Kanye West à la suite d’une récente série de déclarations controversées, notamment une déclaration dénoncée comme étant antisémite, selon le quotidien de mode féminin Women’s Wear Daily (WWD).

« Balenciaga n’a plus aucune relation ni aucun projet futur en collaboration avec cet artiste », a déclaré Kering, la société mère de Balenciaga, à WWD.

Cette décision fait suite à des semaines de comportement particulièrement erratique de la part de West – dorénavant connue sous le nom de « Ye ».

Il a fait une apparition surprise au début du mois pour sa marque Yeezy à la Fashion Week de Paris, arborant le slogan controversé « White Lives Matter », largement considéré comme une réponse raciste au mouvement « Black Lives Matter ».

L’artiste de 45 ans s’est ensuite emporté sur les réseaux sociaux contre ses anciens collègues et amis et un journaliste de mode de premier plan qui ont critiqué son geste, dont le patron de Kering, Bernard Arnault.

West avait déjà rompu son partenariat avec Gap le mois dernier, les deux parties ayant déclaré qu’elles n’allaient plus dans « la même direction ».

Adidas a annoncé plus tôt ce mois-ci qu’il remettait son propre partenariat avec Kanye en cause.

Balenciaga et Kering n’ont pas répondu aux demandes de commentaires de l’AFP.

Ye est apparu en tant que modèle lors du dernier défilé de Balenciaga, à Paris le mois dernier, portant une tenue de style militaire. Les images de ce défilé n’étaient plus visibles sur le site de Balenciaga jeudi.

Le rappeur entretient une relation de longue date avec le directeur artistique de Balenciaga, Demna. Ils avaient lancé une ligne de vêtements commune plus tôt cette année.

Le rappeur n’a pas caché qu’il souffrait de troubles bipolaires. Un documentaire récent de Netflix, « Jeen-Yuhs », a mis à nu ses problèmes de santé mentale.

Les récents commentaires de Ye, qui comprenaient une diatribe sur le fait qu’il allait s’attaquer aux Juifs, ont conduit à la restriction de ses comptes sur Twitter et Instagram.

Plus tôt cette semaine, il a annoncé qu’il allait faire l’acquisition de la plate-forme conservatrice de réseaux sociaux, Parler.

Illustration : Le logo de l’application du réseau social « Parler » sur un écran de téléphone portable avec une photo du rappeur américain Kanye West en arrière-plan, à Los Angeles, le 17 octobre 2022. (Crédit : Chris Delmas/AFP)

« Dans un monde où les opinions conservatrices sont considérées comme controversées, nous devons nous assurer que nous avons le droit de nous exprimer librement », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...