La Bibliothèque nationale numérise 2 500 manuscrits et livres islamiques rares
Rechercher

La Bibliothèque nationale numérise 2 500 manuscrits et livres islamiques rares

Avec les images de haute résolution, le projet inclura la création d'une plateforme numérique qui sera proposée en anglais, arabe et hébreu

Le manuscrit 'Tuhfat al-Ahrar,' de Nur al-Din Jami réalisé en 1484 (Crédit : Bibliothèque nationale d'Israël)
Le manuscrit 'Tuhfat al-Ahrar,' de Nur al-Din Jami réalisé en 1484 (Crédit : Bibliothèque nationale d'Israël)

Lundi, la Bibliothèque nationale d’Israël a annoncé un nouveau projet qui donnera un accès numérique à plus de 2 500 manuscrits et livres islamiques rares.

La Bibliothèque a indiqué dans un communiqué que le projet, qui doit être achevé dans trois ans, permettra aux utilisateurs du monde entier de chercher et d’examiner des images de haute qualité des textes.

Avec les images de haute résolution, le projet va inclure la création d’une plateforme numérique qui sera proposée en anglais, arabe et hébreu.

Des experts vont également examiner tous les objets à télécharger, et mener le travail de conservation et de préservation qui est nécessaire.

La première page du manuscrit du Coran d’Isfahan, daté de 1735 (Crédit : Bibliothèque nationale d’Israël)

Le Dr. Raquel Ukeles, conservateur de la Collection Islam et Moyen Orient, a déclaré que la Bibliothèque espérait que le projet conduirait à une meilleure compréhension mondiale de la civilisation islamique.

« Nous avons le privilège d’ouvrir l’accès à ces trésors et espérons que ce projet entraînera une meilleure compréhension et des études communes liées à la civilisation islamique. C’est l’une des nombreuses initiatives associant la Bibliothèque nationale d’Israël de Jérusalem à la communauté mondiale », a-t-elle dit.

Les matériaux numérisés pour le projet, qui ont été financés avec un grand nombre de bourses du Fonds Arcadie basé au Royaume-Uni, incluent une copie iranienne du recueil Tuhfat al-Ahrar » de poésie mystique persane de Nur al-Din Jami. Le manuscrit a été produit en 1485 juste quelques années après sa rédaction, pendant la vie du poète.

Le manuscrit ‘Tuhfat al-Ahrar,’ de Nur al-Din Jami réalisé en 1484 (Crédit : Bibliothèque nationale d’Israël)

Dans le projet, il y aura aussi la numérisation de copies du Coran et de manuscrits du monde musulman.

La Collection de l’Islam et du Moyen Orient abrite des milliers de manuscrits et livres rares en arabe, en persan, en turc, datant du 9e au 20e siècles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...