Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

La ministre de l’Environnement plonge pour sauver les coraux à Eilat

Idit Silman a enfilé un équipement de plongée avec des responsables de l'INPA pour aider à déplacer le corail qui s'est développé sur des déchets immergés

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

La ministre de l'Environnement, Idit Silman, à gauche, plongeant dans les récifs coralliens d'Eilat, le 6 février 2023. (Crédit : Omri Omsi/Autorité israélienne de la nature et des parcs)
La ministre de l'Environnement, Idit Silman, à gauche, plongeant dans les récifs coralliens d'Eilat, le 6 février 2023. (Crédit : Omri Omsi/Autorité israélienne de la nature et des parcs)

La ministre de l’Environnement, Idit Silman, a adopté une approche pratique de son travail en allant plonger lundi pour aider à la préservation des récifs coralliens au large de la station balnéaire d’Eilat, dans le sud du pays, a indiqué son ministère dans un communiqué.

Silman, connue pour ses robes aux motifs audacieux, a enfilé une combinaison et un équipement de plongée pour rejoindre le personnel de l’Autorité israélienne de la nature et des parcs (INPA) afin de déplacer le corail qui s’était développé sur des objets immergés.

Ces créatures marines, à croissance lente, se fixent parfois sur des déchets métalliques coulés qui ont dérivé dans la réserve naturelle de corail locale.

La ministre a aidé à retirer soigneusement le corail afin qu’il puisse être déposé sur une plate-forme plus naturelle, a indiqué le communiqué.

L’INPA déplace régulièrement des coraux dans le cadre de son travail de préservation des récifs coralliens.

« Cette action est souvent une étape préalable à l’élimination des déchets au cœur de la mer sur laquelle des actifs naturels protégés ont été établis », a précisé le communiqué.

Le ministère a noté que les récifs coralliens du golfe d’Eilat sont les récifs les plus septentrionaux du monde et abritent une grande variété de vie marine.

« Ces récifs sont extrêmement sensibles et constituent un habitat unique qui doit être préservé contre les dommages physiques, et la pollution marine, entre autres », a-t-il ajouté.

La ministre de l’Environnement, Idit Silman, à gauche, et le ministre des Affaires sociales, Yaacov Margi, arrivant pour une réunion du cabinet au Bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 22 janvier 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/FLASH90)

Idit Silman a pris en charge le ministère de l’Environnement au début de l’année, après que le nouveau gouvernement a prêté serment fin décembre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.