Rechercher

Lapid s’insurge contre les critiques du policier qui a tué un Palestinien à Huwara

Le Premier ministre sortant a dénoncé les critiques internationales à l'encontre d'un agent de la police des frontières qui a tué un Palestinien qui avait blessé un autre policier

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le Premier ministre sortant, Yair Lapid, au centre, le chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, à gauche, et le secrétaire militaire de Lapid, Avi Gil, au siège de Tsahal en Cisjordanie, le 4 décembre 2022. (Crédit : Haim Zach)
Le Premier ministre sortant, Yair Lapid, au centre, le chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, à gauche, et le secrétaire militaire de Lapid, Avi Gil, au siège de Tsahal en Cisjordanie, le 4 décembre 2022. (Crédit : Haim Zach)

En visite au quartier général de l’armée en Cisjordanie, le Premier ministre sortant, Yair Lapid, a dénoncé dimanche les critiques internationales à l’encontre d’un officier de la police des frontières qui a tué un Palestinien.

« Le gouvernement soutient pleinement nos troupes. Nous n’autoriserons pas les enquêtes menées par des parties étrangères, nous n’accepterons pas la diffamation des soldats de Tsahal, de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et de la police des frontières qui risquent leur vie chaque jour pour protéger Israël et ses citoyens », a déclaré Lapid dans des remarques fournies par son bureau.

Samedi, l’envoyé des Nations unies au Moyen-Orient, Tor Wennesland, s’est dit « horrifié » par le meurtre d’Ammar Mifleh par un officier de la police des frontières dans la ville de Huwara, en Cisjordanie. Mifleh avait poignardé un autre officier au visage et avait tenté de poignarder un couple d’Israéliens dans leur voiture, selon les autorités israéliennes.

Lapid a également répondu aux critiques des législateurs de droite concernant l’emprisonnement d’un soldat qui a raillé et provoqué un activiste à Hébron.

« Contre les organisations terroristes, nous avons besoin d’une armée forte et disciplinée, avec une chaîne de commandement claire, qui opère uniquement dans le respect de la loi. C’est le secret de notre force, c’est ce qui a créé la force de Tsahal », a déclaré Lapid.

Lapid a été informé des récents événements par de hauts responsables de l’armée au quartier général en Cisjordanie, aux côtés du chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, et du conseiller à la sécurité nationale, Eyal Hulata.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.