Rechercher

Le Hezbollah paierait des ex-rebelles pour défendre le régime syrien

Le Wall Street Journal rapporte que le groupe terroriste libanais a payé des combattants rebelles autrefois soutenus par les Etats-Unis pour changer de camp pendant la guerre

Des combattants du Hezbollah près de leur véhicule militaire dans la vallée Al-Kheil, à la frontière libano-syrienne, le 29 juillet 2017 (Crédit :  AP Photo/Bilal Hussein)
Des combattants du Hezbollah près de leur véhicule militaire dans la vallée Al-Kheil, à la frontière libano-syrienne, le 29 juillet 2017 (Crédit : AP Photo/Bilal Hussein)

Le Hezbollah, mouvement islamiste et terroriste mandataire iranien, qui se bat au nom du régime du président syrien Bashar el-Assad, a jusqu’à présent recruté quelque 2 000 combattants, selon l’article du Wall Street Journal, qui cite des activistes non identifiés et un ancien commandant des rebelles.

Israël a déclaré qu’il ne tolérerait pas la présence iranienne en Syrie et, au cours de l’été, son allié syrien a annoncé que les forces iraniennes se retireraient à au moins 85 kilomètres de la frontière avec Israël.

« La Russie qui chasse l’Iran est une illusion. Elle ne peut pas compter sur l’armée syrienne », a déclaré l’ancien commandant des rebelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...