Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Le Kremlin réprime au lieu de protéger, dit Pinchas Goldschmidt

L'ancien grand-rabbin de Moscou en exil a tenu ces propos après que des hommes armés ont tué 19 personnes au Daghestan, une région à majorité musulmane du sud de la Russie

Sur cette capture d'écran d'une vidéo diffusée par la chaîne Telegram du chef de la république du Daghestan de Russie, une étoile de David est endommagée sur le mur de la synagogue Kele-Numaz de Derbent après une attaque. (Crédit : Chaîne Telegram du chef de la république du Degestan de Russie via AP)
Sur cette capture d'écran d'une vidéo diffusée par la chaîne Telegram du chef de la république du Daghestan de Russie, une étoile de David est endommagée sur le mur de la synagogue Kele-Numaz de Derbent après une attaque. (Crédit : Chaîne Telegram du chef de la république du Degestan de Russie via AP)

L’ancien grand-rabbin de Moscou, qui vit aujourd’hui en exil, a accusé les autorités russes de ne pas protéger les Juifs et les autres citoyens les plus fragiles face aux attaques, évoquant la fusillade meurtrière qui a eu lieu dimanche. Il a déclaré que le régime russe préférait utiliser l’appareil sécuritaire de l’État pour réprimer les critiques du Kremlin plutôt que pour faire face à la menace terroriste.

Pinchas Goldschmidt a tenu ces propos après que des terroristes ont tué 19 personnes au Daghestan, une région à majorité musulmane du sud de la Russie, au cours d’attaques commises contre des églises, une synagogue et les forces de l’ordre.

« Au cours des dernières années, les autorités russes ont préféré utiliser la police pour réprimer toutes les formes d’opposition au Kremlin, toutes les formes d’opposition à la guerre et tous les mouvements, comme le mouvement LGBTQ qui a été déclaré mouvement extrémiste. Des gens sont envoyés en prison parce qu’ils ont critiqué la guerre », a dit Goldschmidt au cours d’un entretien vidéo, depuis Berlin.

« Ainsi, au lieu d’utiliser les forces de l’ordre, le ministère de l’Intérieur et le FSB [les services de sécurité russes] pour qu’ils garantissent la sécurité des citoyens russes, tous sont utilisés pour éradiquer toute opposition au régime. Nous pouvons en constater ici les résultats, avec des terroristes comme l’État islamique qui parviennent, encore et encore, à mener des attaques réussies contre des lieux de culte ou lors d’événements culturels. »

Les enquêteurs en charge de la fusillade de dimanche n’ont pas encore déterminé l’origine de l’attaque, mais l’État islamique a une présence établie dans la région du nord du Caucase, qui comprend le Daghestan.

De plus, des attaques coordonnées réalisées par des terroristes prêts à mourir en commettant des attentats sont une marque de fabrique du groupe islamiste qui avait revendiqué la responsabilité du massacre de 145 personnes qui assistaient à un concert au mois de mars, près de Moscou.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.