Le maire de New York veut la conduite autonome israélienne pour son métro
Rechercher

Le maire de New York veut la conduite autonome israélienne pour son métro

Andrew Cuomo, en visite en Israël, est intéressé par la technologie israélienne de véhicules sans conducteur pour son métro, un projet de plus de 1 milliard de dollars

Yaakov Schwartz est le rédacteur adjoint de la section Le monde juif du Times of Israël

Le président israélien Reuven Rivlin (à dr.), rencontre le gouverneur de New York Andrew Cuomo dans la résidence présidentielle à Jérusalem, le 13 août 2014. (Crédits : Flash 90).
Le président israélien Reuven Rivlin (à dr.), rencontre le gouverneur de New York Andrew Cuomo dans la résidence présidentielle à Jérusalem, le 13 août 2014. (Crédits : Flash 90).

En Israël pour une brève visite de 24 heures axée sur la coopération et la solidarité économiques, le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a déclaré jeudi qu’il est intéressé à appliquer la technologie israélienne des véhicules sans conducteur au train et au métro de la ville de New York – un projet qui pourrait valoir plus d’un milliard de dollars.

« New York possède probablement le plus grand réseau de métro des États-Unis d’Amérique, si ce n’est le plus grand au monde – 900 km de voies souterraines. Nous essayons depuis des années d’obtenir une technologie de pointe pour guider la navigation des trains », a déclaré Cuomo lors d’une réunion à l’hôtel King David à Jérusalem.

Il a dit s’être entretenu avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu au sujet du projet lors de leur réunion plus tôt jeudi.

« C’est un programme de plus d’un milliard de dollars que nous sommes prêts à acheter, donc les avantages économiques sont formidables. Et celui qui développe ce logiciel, si vous avez une application pour le métro de New York, vous pouvez le vendre à toutes les gares du pays et du monde entier », a-t-il expliqué.

Lors d’une précédente rencontre avec Cuomo, le président Reuven Rivlin l’avait qualifié de « vrai ami » d’Israël et l’avait remercié d’avoir signé un décret exécutif pour bloquer les fonds des partisans du mouvement anti-israélien de boycott.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...