Le père du chanteur Eyal Golan meurt de la COVID-19
Rechercher

Le père du chanteur Eyal Golan meurt de la COVID-19

Danny Biton s'est éteint après avoir été hospitalisé dans un état grave pendant une semaine ; il avait fait de la prison pour pendant deux ans pour avoir prostitué des mineures

Danny Biton, père du chanteur israélien Eyal Golan, au tribunal des magistrats de Tel-Aviv le 19 avril 2015 (Crédit photo: Flash90)
Danny Biton, père du chanteur israélien Eyal Golan, au tribunal des magistrats de Tel-Aviv le 19 avril 2015 (Crédit photo: Flash90)

Danny Biton, le père du chanteur israélien Eyal Golan, qui avait été reconnu coupable d’un certain nombre de délits sexuels, s’est éteint dans la matinée de dimanche au centre médical Hillel Yaffe à Hadera des suites de la COVID-19.

Selon la chaîne Kan, Biton, 71 ans, avait été hospitalisé dans un état grave une semaine avant son décès.

Au mois d’avril 2015, Biton avait été condamné à deux ans de prison après avoir été reconnu coupable, entre autres, de proxénétisme sur mineures.

Ce scandale avait entraîné une importante controverse, Golan – l’un des chanteurs les plus célèbres et les plus appréciés du pays – ayant été lui-même accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec certaines de ces adolescentes. Golan n’avait finalement pas été mis en examen par les procureurs dans ce dossier.

Le chanteur israélien Eyal Golan (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Selon l’acte d’inculpation émis à l’encontre de Biton, ce dernier avait systématiquement arrangé des rencontres entre son fils et des jeunes adolescentes âgées de 15 à 20 ans lors de concerts ou autres événements, notamment dans le cadre des émissions de télé-réalité « Eyal Golan Is Calling You » et « Hakochav Haba, », édition israélienne de « La nouvelle star ».

Il avait été accusé d’avoir utilisé la célébrité de son fils pour profiter des jeunes filles, en sachant qu’elles provenaient de milieux socio-économiques défavorisés et qu’elles rencontraient des problèmes chez elles.

L’acte de mise en examen avait fait savoir que Biton « a utilisé ses liens familiaux avec Eyal pour améliorer sa réputation chez ses jeunes fans et parmi ses propres contacts. Il trompait les adolescentes et il les traitait de manière humiliante et méprisante, comme si elles étaient des objets dont l’utilité était de le gratifier et de le servir, notamment au sujet de ses propres désirs sexuels et ceux de ses amis ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...