« Le procès de Kobili Traoré sera celui de l’islamisme radical, » selon le Crif
Rechercher

« Le procès de Kobili Traoré sera celui de l’islamisme radical, » selon le Crif

S'il avoue avoir tué Sarah Halimi en proie à des bouffées délirantes, le suspect nie être antisémite. Mais, selon l'expert, "le fait qu’elle soit juive l’a immédiatement diabolisé"

Sarah Halimi, défenestrée en avril 2017 à Paris. (Crédit : autorisation)
Sarah Halimi, défenestrée en avril 2017 à Paris. (Crédit : autorisation)

« Le procès de Kobili Traoré sera le sien, celui du crime odieux qu’il a commis, a expliqué Francis Kalifat, le président du Crif au journal Le Monde, mais ce sera aussi celui de l’antisémitisme qui tue dans notre pays, ce sera celui de l’antisémitisme de l’islam radical. »

Francis Kalifat, tout comme les avocats représentant des membres de la famille Halimi, s’appuient sur l’expertise psychiatrique pour faire du procès de Kobili Traoré, qui assassina Sarah Halimi dans la nuit du 3 au 4 avril 2017, celui de « l’islamisme radical ».

Selon Daniel Zagury, le psychiatre qui a rencontré Kobili Traoré à trois reprises afin de determiner si sa responsabilité pénale pouvait ou non être engagée, son discernement était « altéré » mais pas « aboli »: « le crime de Kobili Traoré est un acte délirant et antisémite ».

Il ajoute qu’il ne lui « paraît pas possible d’affirmer que Mme Lucie Attal a été délibérément recherchée pour être massacrée parce qu’elle était juive. Par contre, le fait qu’elle soit juive l’a immédiatement diabolisée et a amplifié le vécu délirant (…) et a provoqué le déferlement barbare dont elle a été la malheureuse victime (…). Aujourd’hui, il est fréquent d’observer, lors d’efflorescences délirantes, chez les sujets de religion musulmane, une thématique antisémite : le juif est du côté du mal, du diabolique. Ce qui est habituellement un préjugé se mue en haine délirante. »

« Je suis engagé dans un combat qui dépasse et transcende cette affaire, explique Me Gilles-William Goldnadel au Monde, une lutte contre l’antisémitisme islamique et le déni qui l’entoure ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...