Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Le terroriste qui a tué les frères Yaniv parmi les 6 Palestiniens tués à Jénine

Le Premier ministre a fait l'éloge des troupes qui ont "éliminé l'ignoble terroriste" ; 3 officiers de Yamam ont été blessés lors d'un échange de tirs avec des hommes armés

De la fumée s'élève des bâtiments après un raid israélien dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 7 mars 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
De la fumée s'élève des bâtiments après un raid israélien dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 7 mars 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Le terroriste présumé à l’origine d’une fusillade meurtrière dans la ville de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie, est l’un des six Palestiniens tués lors d’un raid des troupes israéliennes à Jénine et d’un échange de tirs avec des hommes armés mardi.

Des responsables palestiniens ont déclaré qu’Abdel Fattah Hussein Kharousha, 49 ans, avait été tué lors de l’opération. L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a déclaré que Kharousha, membre du Hamas et originaire du camp de réfugiés d’Askar, près de Naplouse, était le terroriste qui avait ouvert le feu sur la voiture d’Hallel et Yagel Yaniv à Huwara, le 26 février dernier.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a félicité les troupes qui ont « éliminé l’ignoble terroriste qui a assassiné les deux frères de sang-froid ». Il a déclaré que c’était la preuve que « quiconque nous fait du mal le paiera de sa tête ».

Les autorités sanitaires palestiniennes ont déclaré qu’au moins six personnes avaient été tuées dans les combats et que 12 autres avaient été blessées, dont trois grièvement.

Les autres personnes tuées sont Muhammad Wael Ghazawi, 26 ans, Tariq Ziad Mustafa Natour, 27 ans, Ziad Amin Zaraini, 29 ans, Mutasim Nasser Sabbagh, 22 ans, et Muhammad Ahmad Salim Khalouf, 22 ans.

Les médias palestiniens ont identifié Khalouf, Ghazawi et Zaraini comme étant des membres des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, un groupe terroriste vaguement affilié au Fatah, le parti de l’Autorité palestinienne (AP), au pouvoir en Cisjordanie.

Abdel Fattah Hussein Kharousha, 49 ans, accusé d’avoir perpétré l’attentat terroriste meurtrier de Huwara, portant des accessoires du Hamas. Kharousha a été tué lors d’un raid des FDI le 7 mars 2023. (Twitter ; utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Sabbagh et Kharousha ont été désignés par le Hamas comme membres et « combattants » du groupe terroriste.

Le Jihad islamique palestinien a déclaré dans un communiqué que le sixième Palestinien, Natour, en était membre.

Tsahal a déclaré n’avoir tiré que sur des hommes armés et des émeutiers palestiniens à Jénine au cours de l’opération.

Selon l’armée et la police, les forces ont essuyé des « tirs massifs » au cours de l’opération, notamment de la part d’un certain nombre d’hommes armés palestiniens qui auraient tiré sur les forces depuis une ambulance.

Une branche locale du Jihad islamique palestinien a déclaré que ses membres avaient ouvert le feu et lancé des explosifs sur les forces israéliennes à Jénine.

Des Palestiniens masqués marchent dans une allée lors d’un raid de l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Jénine, le 7 mars 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh / AFP)

La police a déclaré que trois officiers de l’unité d’élite antiterroriste Yamam ont été blessés au cours du raid. Ils ont été emmenés à l’hôpital Rambam de Haïfa, qui a déclaré que l’un d’entre eux était dans un état modéré, tandis que les deux autres étaient légèrement blessés.

Les troupes ont également effectué un raid à Naplouse, arrêtant les deux fils du tueur de Huwara, Khaled et Muhammed Kharousha, a déclaré Tsahal.

Selon le Shin Bet, les deux hommes étaient soupçonnés d’avoir planifié et exécuté l’attaque du 26 février à Huwara.

De la fumée s’élève des bâtiments après un raid israélien dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 7 mars 2023. (AP Photo)

Des soldats de Tsahal et des officiers de l’unité Yamam ont pris part à l’opération. Ils sont entrés dans Jénine et ont assiégé une maison où les suspects s’étaient apparemment retranchés.

Tsahal a expliqué que les forces ont tiré des missiles à l’épaule sur une maison, dans le but de forcer les occupants à sortir.

Deux petits drones militaires ont été abattus par des tireurs palestiniens au cours de l’opération à Jénine. Tsahal a précisé que les circonstances de cet incident faisaient l’objet d’une enquête.

L’AP a condamné le raid et a appelé les États-Unis à faire pression sur Israël pour qu’il mette fin à de telles opérations.

« Le gouvernement israélien porte la responsabilité de cette dangereuse escalade, qui menace de faire exploser la situation et de détruire tous les efforts visant à rétablir la stabilité », a déclaré Nabil Abu Rudeineh, porte-parole du président de l’AP, Mahmoud Abbas.

Hallel Yaniv, 21 ans, et Yagel Yaniv, 19 ans, ont été abattus alors qu’ils traversaient en voiture la ville palestinienne de Huwara, en Cisjordanie, le 26 février. Les forces israéliennes étaient depuis lors engagées dans une chasse à l’homme pour retrouver le tueur.

Après la mort des deux jeunes, un groupe important d’ultra-nationalistes israéliens a saccagé Huwara, y brûlant des maisons et des véhicules. Un Palestinien a été tué et plusieurs personnes ont été blessées dans des violences qui ont provoqué une onde de choc en Israël et à l’étranger, certains allant jusqu’à qualifier cette incursion dans la ville de « pogrom ».

Les frères Hallel, à gauche, et Yagel Yaniv, tués lors d’une attaque terroriste dans la ville de Huwara, en Cisjordanie, le 26 février 2023. (Autorisation)

Après le raid de mardi, les parents des deux frères tués à Huwara ont exprimé leur soulagement de savoir que Kharousha avait été tué.

« Un fardeau a été enlevé de nos cœurs lorsque nous avons appris que le terroriste avait été tué et non arrêté », ont déclaré les parents dans un communiqué. « Nous sommes reconnaissants qu’aujourd’hui, à Pourim, le deuil se transforme en joie, et nous avons été un peu réconfortés par l’assassinat du terroriste. »

Plusieurs raids récents dans des villes du nord de la Cisjordanie se sont soldés par un nombre élevé de morts palestiniens, faisant de ces derniers mois l’un des plus meurtriers que la région ait connu depuis des décennies. Si de nombreux terroristes et hommes armés ont été tués, des civils ont également été touchés par les tirs croisés.

Des Palestiniens dans le camp de réfugiés de Jénine lors d’un raid de l’armée israélienne, le 7 mars 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh / AFP)

La police a été mise en état d’alerte à Jérusalem et dans ses environs mardi, craignant que les Palestiniens ne tentent de se venger du raid.

Ce niveau de préparation accru a été mis en place alors que la fête de Pourim commençait dans la capitale, la plus grande des villes qui célèbrent la fête juive un jour après le reste du pays.

« Le chef de la police, Kobi Shabtai, a ordonné une vigilance accrue et une présence policière visible à Jérusalem », indique un communiqué de la police.

Le communiqué indique que la ligne de démarcation entre Jérusalem-Est et Jérusalem-Ouest et les quartiers à population mixte juive et arabe sont des points chauds où la police est déployée.

« Il est important de noter que la police israélienne est actuellement engagée dans une longue série de missions visant à permettre au grand public de célébrer la fête de Pourim en toute sécurité dans l’ensemble du pays », ajoute le communiqué.

Jénine est largement considéré comme un bastion terroriste et a été au centre d’une opération antiterroriste israélienne qui dure depuis un an.

En janvier, dix Palestiniens ont été tués, pour la plupart des hommes armés, mais aussi une femme âgée, et plusieurs ont été blessés lors d’affrontements violents entre les troupes israéliennes et des hommes armés dans la ville. Tsahal a déclaré que les troupes étaient entrées dans le camp de réfugiés de Jénine pour déjouer les plans d’attaque imminents d’une branche locale du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.