Les communautés juive et catholique de Porto luttent contre l’antisémitisme
Rechercher

Les communautés juive et catholique de Porto luttent contre l’antisémitisme

Un projet prévoit une coopération à travers des projets de charité, la promotion de musées et de quatre films dont les revenus au Portugal seront reversés à des institutions

Les représentants juifs et catholiques lors d'une réunion à Porto (Crédit : autorisation)
Les représentants juifs et catholiques lors d'une réunion à Porto (Crédit : autorisation)

PORTO, Portugal – Lors d’une réunion sans précédent à Porto, Portugal, la semaine dernière, les communautés juive et catholique de la ville ont présenté au monde un projet afin de lutter contre l’antisémitisme et de tisser de bonnes relations mutuelles.

Le projet prévoit une coopération à travers des projets de charité, la promotion de musées et de quatre films (sur les relations entre les Catholiques et les Juifs de la ville) dont les revenus au Portugal seront reversés à des institutions qui viennent en aide aux personnes âgées, aux enfants et aux malades.

Le musée du palais épiscopal de Porto a reçu une délégation de la communauté juive locale la semaine dernière.

D. Manuel Linda, Évêque de Porto, a dit : « Ce projet met fin à une époque d’intolérance et prévoit un futur main dans la main. Le projet est unique dans le monde, tout comme Porto est unique. Ici à Porto, il n’y aura pas d’antisémitisme, tout comme la communauté juive n’a pas de pensées anti chrétiennes. »

Gabriela Cantergi, membre du comité de la communauté juive en charge des relations inter-religieuses, a expliqué que « le dialogue social et culturel est nécessaire pour obtenir une forte amitié entre l’Église Catholique Romane et les communautés juives particulièrement dans les sociétés où les stéréotypes négatifs perdurent, comme par exemple l’idée fausse que les Juifs ne souffriraient pas de pauvreté. »

Ce projet global a reçu le soutien financier et technique de philanthropes juifs et d’organisations tels que le B´nai B´rith International, l’Anti-Defamation League (ADL) et le Vatican.

Le Pape François a écrit à la communauté juive de Porto disant qu’il » prie pour que les membres de la communauté puissent toujours travailler ensemble avec l’Église dans un esprit de fraternité pour le plus grand bien des hommes et souhaite un grand bonheur à la communauté et tous ses fidèles. »

Le Pape a souligné l’un des quatre films produits par la communauté juive « Le Kaddich de la nonne » – un court-métrage sur une histoire vraie de bonté inter-religieuse qui a eu lieu à Porto en 1982 lorsque deux nonnes catholiques ont observe un rituel juif, élevant la spiritualité des deux religions à un niveau élevé de fraternité universelle.

La communauté juive de Porto, dirigée par Dias Ben Zion, est composée de plus de 400 membres originaires de plus de 30 pays. Elle a la plus grande synagogue de la péninsule ibérique et un musée juif qui a été inauguré en Juin par le président du B´nai B´rith international.

Lors de son discours, Charles Kaufman a dit : « Ce musée juif va inaugurer le réveil de la vie juive au Portugal et devrait servir d’exemple pour le reste de l’Europe, un continent où l antisémitisme refait surface ».

Le Diocèse catholique de Porto, dont l’actuel évêque est D. Manuel Linda, est le plus grand du Portugal, avec environ deux millions de fidèles. Il se trouve dans le palais épiscopal, le plus ancien et le plus remarquable des palais de Porto, qui en raison de sa position géographique élevée domine le paysage du centre historique de la ville. Le musée du palais épiscopal, qui se trouve dans les chambres du palais est à présent ouvert pour les visites publiques et a reçu une délégation de la communauté juive locale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...